James Bond : Daniel Craig "regretterait terriblement" de ne plus l'incarner

Par , publié le
Cinéma
Daniel Craig à l'avant première de Skyfall

Dernière incarnation en date de l'agent 007 dans les salles obscures, Daniel Craig a déclaré qu'il "regretterait terriblement" de ne plus revêtir le costume de James Bond au cinéma.

Les spéculations, pronostics et autres bruits de couloirs sur l'identité du prochain interprète de James Bond au cinéma peuvent maintenant prendre fin. Daniel Craig, incarnation sur le grand écran du célèbre agent 007 depuis Casino Royale, a en effet fait savoir qu'il continuerait de l'être sur les films à venir.

En 2014, l'acteur britannique avait déclaré qu'il préfèrerait se "tailler les veines" plutôt que de rejouer un James Bond. Une sortie remontant à la promotion de Spectre et qui avait ouvert la porte à moult rumeurs quant au successeur de Daniel Craig dans le smoking le plus connu au monde.

Daniel Craig : James Bond, "c'est un job unique"

À l'occasion du New York Film Festival, Daniel Craig a accordé son premier entretien depuis celui où il avait signifié son ras-le-bal d'interpréter James Bond. Pour lui, cette réaction était logique mais ne traduisait pas son sentiment définitif quant à son implication sur la franchise : "C'était le lendemain du tournage. Je n'étais pas rentré chez moi depuis un an."

Et d'avoir ajouté, dans des propos traduits rapportés par Le Point : "Quand on vous demande à la fin d'un marathon si vous comptez recourir un marathon, la réponse est simple : vous répondez non. Mais ce que je fais sur le tournage de James Bond et le travail que cela représente, c'est un job unique."

Pas encore de discussion avec Sony

Si l'on se demandait pour encore combien de film l'acteur accepterait de prêter ses traits à l'agent moyennement secret, Daniel Craig a remis son sort entre les mains des décideurs : "J'ai le meilleur job au monde. Je continuerai à le faire jusqu'à ce qu'on me fiche dehors. Si je devais arrêter James Bond, je le regretterais terriblement."

Il a néanmoins indiqué n'avoir pas encore eu de discussion avec Sony, la production étant d'ailleurs pressentie pour lui offrir 134 millions d'euros pour les deux prochains films James Bond.

Crédits photos : Piotr Zajac / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus