En Islande, un rocher déterré sur le chantier d'une route pour ne pas déranger les elfes

Par , publié le
Insolite
Un volcan en Islande (photo d'illustration)

En Islande, on ne plaisante pas avec les légendes. Et une entreprise de travaux publics a décidé de modifier son chantier pour laisser les elfes au calme.

En Islande, terre de légendes par excellence, l'elfe tient une place de choix. Dans l'île, on dit qu'une fois qu'ils sont dérangés, ils ont tendance à vouloir se venger.

Ce n'est pas la première que l'on entend parler d'histoires de routes détournées afin de laisser les elfes; celle-ci ne fait pas exception.

D'étranges incidents autour du chantier d'une route en Islande

Tout commence en 2015 quand l'entreprise en question recouvre un rocher afin de pouvoir aménager une route à Siglufjördur, dans le Nord du pays. Or, cet endroit est renommé pour être un lieu sacré (l’Alfkonusteinn, "rocher de la dame elfe"), et son chambardement aurait provoqué l'ire des créatures mythologiques.

Car le recouvrement du rocher a été suivi de plusieurs incidents. Citons par exemple le fait que la route ait été inondée, ou encore ce glissement de terrain dans le voisinage du chantier. Vous en voulez encore ? Les dégâts occasionnés par l'inondation avaient été inspectés par un expert, qui s'est blessé. Puis, une pelleteuse tombe en panne. Pour finir, un journaliste intrigué venu sur les lieux était tombé dans une mare de boue de laquelle il avait dû être extirpé.

Le chantier modifié pour la quiétude des elfes

Sveinn Zophoniasson de l'entreprise Bass a expliqué au journal Morgunbladid que "Personne n'avait pensé au rocher" pour expliquer ces incidents. Tout compte fait, le rocher a été déterré et le chantier peut se poursuivre dans la sérénité.

L'AFP rappelle qu'en 1971, le chantier d'une route avait été aussi émaillé de nombreux incidents. Un medium était intervenu, négociant en quelque sorte avec les créatures et avait obtenu qu'ils désertent leur lieu sacré, encore une fois un rocher, pendant quelques jours afin que celui-ci puisse être déplacé.

Crédits photos : Mliberra/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus