Isère : Un septuagénaire, interpellé pour agressions sexuelles

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Photo d'illustration
Photo d'illustration

En Isère, un homme âgé de 78 ans a été mis en examen pour agressions sexuelles sur des mineurs de plus de 15 ans.

Un homme de 78 ans a été interpellé et mis en examen dans une affaire d’agressions sexuelles sur mineurs a indiqué le parquet ce vendredi 26 juin. Les faits reprochés au septuagénaire retraité sont assez graves. Le parquet indique qu’il a été déféré pour agressions sexuelles à l’encontre de mineurs âgés de plus de 15 ans, corruption de mineurs, et violences avec arme.

Selon le récit du procureur de la République Cédric Cabut, le suspect faisait venir des jeunes chez lui pour des travaux ménagers, et réussissait à gagner leur confiance pour finalement leur imposer des fellations ou des jeux sexuels « particulièrement sordides » annonce le parquet.

Le septuagénaire relâché en raison de son âge

Placé sous contrôle judiciaire, le suspect a été relâché et laissé libre en raison de son âge. Les faits reprochés remontent à plus de deux ans dans la région des Terres froides. Un juge d’instruction doit prochainement organiser une expertise psychiatrique du septuagénaire afin de déterminer le degré de dangerosité et les éventuels risques de récidive.

Une enquête pour d’anciennes victimes

Le magistrat enquêteur a annoncé qu’une enquête est ouverte afin de vérifier s’il n’existe pas d’anciennes victimes qui ne seraient pas déclarées. Pour le moment, six victimes sont pour le moment recensées. Il s’agirait de six garçons. Le Dauphiné Libéré rapporte que l’homme avait déjà été condamné il y a longtemps pour une agression sexuelle.

Le département de l'Isère est particulièrement touché par des affaires d'agressions sexuelles en ce moment. En avril dernier, un enseignant avait été interpellé et mis en examen pour une série de viols sur mineurs. Neuf enfants avaient été forcés de lui faire des attouchements. Il avait déjà été condamné en 2008 pour détentions d'images pédo-pornographiques.

Crédits photos : © Pixabay / Public Domain

Partager cet article