IRM, un médecin filme pendant 25 secondes un accouchement

Par , publié le
Santé Accouchement filmé
Accouchement filmé

C’est une première mondiale, des médecins allemands ont réussi à filmer un accouchement en utilisant une IRM. En 2010, la maman a souhaité se prêter à cette naissance atypique. La vidéo est apparue sur la toile, il y a quelques jours.

Cette vidéo est impressionnante, elle dure seulement quelques secondes, mais on voit très bien les contractions qui permettent à l’enfant de naitre. Cette jeune femme âgée de 24 ans a autorisé que son accouchement soit soumis à un test. La naissance a été effectuée au sein d’une IRM (Image par Résonance Magnétique). L’appareil était spécifique puisqu’il était ouvert, à l’origine son utilisation était destinée à des patients claustrophobes. Une caméra avait ensuite été positionnée, le but étant d’observer avec une réelle précision les battements du cœur, le squelette du bébé ou encore son évolution jusqu’au col de l’utérus.

Le radiologue exerçant à l’hôpital de la Timone installé à Marseille, le Dr Guillaume Gorinourt a expliqué qu’ils « ont pu avoir accès en temps réel à une description anatomique au niveau du pelvis et du périnée, ça permet de mieux comprendre ce qu’il y a de traumatisant pour l’anatomie de la mère et comment le fœtus s’engage ». Le spécialiste a également souhaité déclarer que cette méthode n’est absolument pas dangereuse ni pour la mère ni pour l’enfant.

C’est une avancée incroyable dans le domaine de la science, cette vidéo a permis de découvrir et de comprendre avec une réelle précision « les mécanismes sur le plan obstétrical. Une des causes importantes de mortalité maternelle et fœtale résulte de l’arrêt du travail. Or pour l’instant nous étions assez limités dans la compréhension de l’accouchement ». Cette technique permet ainsi d’optimiser l’accompagnement du personnel médical auprès des femmes pendant la naissance. La prochaine étape consiste à étudier avec précision la première phase du travail.

Partager cet article

Pour en savoir plus