Irak : la coalition bombarde le porte-monnaie de l'Etat Islamique

Par , publié le
International Un avion bombardier furtif américain. Image d'illustration.
Un avion bombardier furtif américain. Image d'illustration.

La coalition internationale en lutte contre l'Etat Islamique en Irak a hier bombardé une réserve d'argent liquide de l'Etat Islamique. L'équivalent de plusieurs "millions de dollars" selon un responsable américain.

Pour mener une guerre, il faut de l'argent, beaucoup d'argent. Afin de déstabiliser l'Etat Islamique en Irak, la coalition internationale a décidé de s'en prendre à son porte-monnaie. Deux bombes de 900 kilos ont ainsi été larguées hier sur la principale réserve d'argent liquide de l'Etat Islamique à Mossoul, dans le nord de l'Irak.

Des millions de dollars de trésor de guerre détruit

Selon un responsable américain : "Nous estimons la valeur des sommes visées en millions de dollars, probablement des dinars irakiens provenant des activités illégales de l'Etat Islamique comme la contrebande de pétrole, le pillage et la vente d'antiquités ou l'extorsion". Le raid aurait cependant tué entre cinq et sept civils.

Ce n'est pas la première fois que la coalition vise les réserves financières du groupe terroriste mais c'est la première fois qu'une réserve aussi importante est détruite. L'Etat Islamique ne disposant pas de banque se doit de réaliser une grande partie de ses transactions en cash. Des hackers avaient cependant mis à jour des transactions du groupe terroriste en bitcoins, une monnaie virtuelle.

Assécher les sources de financement et détruire leurs réserves de cash

Afin d'affaiblir au maximum le groupe terroriste qui sévit entre autre en Irak et en Syrie, la coalition internationale tente d'assécher les différentes sources de financement du groupe, notamment en attaquant les infrastructures de trafic de pétrole et les camions citerne qui exportent illégalement le brut vers la Turquie. En détruisant leurs réserves de liquidités, la coalition espère aussi déstabiliser l'Etat Islamique. Beaucoup de combattants étant des mercenaires, il faut de grandes réserves de cash afin de les rémunérer.

La journée d'hier a par ailleurs aussi été marquée par deux attaques terroristes à Bagdad, faisant un total de 32 morts. Un centre commercial a été visé faisant une douzaine de morts. Un autre attentat a fait une vingtaine de morts dans un café de Bagdad.

Partager cet article

Pour en savoir plus