Instagram : une utilisatrice phare copiée dans ses clichés

Par , publié le
Insolite
La photographe Lauren Bullen à Marrakech, au Maroc

Gypsea Lust, utilisatrice de renom d'Instagram, s'est aperçue qu'une personne copiait ses clichés avec un soin du détail affolant. Après avoir mis en lumière l'imitatrice, le compte de cette dernière est passé privé.

Le service de partage de photos et de vidéos Instagram donne, entre autres, la possibilité de communiquer, par le visuel, des pans de sa vie voire son existence toute entière avec le monde entier. Jusqu'à ce qu'une partie de ce monde jalouse possiblement la vie dépeinte sur ces photos.

Une mésaventure que vient de connaître Lauren Bullen, une Australienne âgée de 23 ans et répondant au pseudonyme de Gypsea Lust sur Instagram. Une utilisatrice pas comme les autres de par les clichés paradisiaques publiés sur la plate-forme par la jeune femme, et également pour son pouvoir d'attraction exercé sur de nombreux internautes (776.000 se sont déjà abonnés à son compte).

Copiée sur Instagram : la surprise d'une photographe

Lauren découvre un jour que ses photos sont reproduites avec une fidélité parfois bluffante par une utilisatrice de l'application, et plus encore l'une de ses abonnées. Sur son site, elle reconnaît un certain talent à cette personne mais s'inquiète des frais engagés dans ces copies.

Lauren est en effet une photographe qui, avec son compagnon Jack Morris, parcourt le monde et le capture avec son objectif. Des voyages qui ont un coût et qui, pour le cas de Lauren et Jack, semblent être permis grâce au partenariat mis en place avec des marques que ces photographes portent sur eux.

Un compte privé et un appel au calme

La copycat en question, Diana_alexa, a expliqué qu'il ne s'agissait que d'imiter Lauren, avant de passer son compte privé. Devant la résonance de son article et certaines conséquences observées de sa publication, Lauren a tenu à expliquer qu'elle s'est depuis entretenue avec Diana, que pour elle, l'affaire est close et qu'il serait désormais sage de cesser d'importuner son imitatrice :

"Ces quatre derniers jours et après qu'elle m'a débloquée, j'ai été en contact avec Diana, et nous avons ensemble abordé toute cette situation. J'ai entendu toutes ses raisons ayant amené à ça, ses excuses ont bien évidemment été acceptées et nous avons discuté de comment cela aurait pu être géré différemment, et nous nous sommes toutes deux mises d'accord sur la manière d'en finir avec tout ça. Je crois en sa parole, elle n'est PAS une harceleuse et il faut qu'on arrête de l'étiqueter ainsi, et que cessent de même les messages de haine.

Elle n'est pas une menace pour moi ou quiconque et elle a reconnu qu'elle avait dépassé les limites. Elle s'est juste inspirée [de moi], elle aimait le style de mon travail et n'a jamais agi pour se faire de la publicité ou attirer l'attention." Et pourtant.

Crédits photos : capture d'écran Instagram

Partager cet article