Inquiets, les touristes étrangers rechignent à venir en France

Par , publié le
France Quelques touristes devant la tour Eiffel.
Quelques touristes devant la tour Eiffel.

Les attentats terroristes ont fortement dégradé l'image de la France à l'étranger. Logiquement, le tourisme cette année en pâtit et la tendance reste inquiétante.

Les attentats terroristes de Paris et de Nice ont fortement dégradé l'attrait des touristes étrangers qui jugent désormais peu sûre la France comme destination pour leurs vacances. Après une année 2015 record, la fréquentation touristique internationale en France devrait chuter drastiquement. Les visiteurs à haut pouvoir d'achat notamment ont préféré se détourner de l'hexagone pour leurs vacances.

Le tourisme en 2016 sera très morose

Les attentats terroristes de Paris et de Nice ainsi que les menaces de l'Etat Islamique sont les principales raisons qui poussent les touristes étrangers à bouder la France. D'autres raisons sont aussi avancées.

Ainsi, les touristes chinois sont 20 % moins nombreux à visiter la capitale, pourtant un haut lieu du tourisme pour les chinois. Les multiples agressions dont sont la cible les touristes asiatiques, comme la récente spectaculaire attaque d'un bus de touristes chinois, ont aussi donné mauvaise presse du pays à l'étranger. Certains citent aussi la multiplication des manifestations violentes, notamment contre la loi Travail ou la très récente grêve d'Air France en plein coeur de l'été. Ces manifestations médiatisées à l'étranger laissent un sentiment très négatif dans certains pays.

Une baisse significative inquiétante

Selon Matthias Fekl, le secrétaire d'Etat chargé de la Promotion du tourisme, le mois de juillet a connu une baisse de 10% du nombre de nuitées internationales par rapport à l'an passé. L'organisation de l'Euro aurait dû booster le tourisme mais les attentats de Nice sont venus refroidir les ardeurs des touristes, notamment aisés, en provenance d'Asie, des Etats-Unis ou du Golfe. Plus conscients de la réalité de la France, les touristes européens sont moins nombreux à bouder notre pays.

Le mois d'août risque d'être pire encore. Des conséquences particulièrement lourdes pour les restaurateurs, les hôteliers et les commerçants et des conséquences inquiétantes. Le tourisme en France représente une part importante du PIB (environ 7%) et est particulièrement générateur d'emplois. Paris est la ville qui souffre le plus de cette morosité. Signe de la crainte d'attentat, les touristes boudent notamment la tour Eiffel. En province, la Normandie ainsi que la Côte d'Azur sont aussi lourdement impactées tout comme les châteaux de la Loire. Des mesures  destinées à soutenir le tourisme ont cependant été mises en place mais ne pourront sans doute pas rattraper une mauvaise saison.

Crédits photos : Flickr de Florencia Lewis

Partager cet article

Pour en savoir plus