Hervé Morin annonce sa démission de l'Assemblée nationale

Par , publié le
Politique Hervé Morin
Hervé Morin

Mercredi, le président de la région Normandie Hervé Morin a annoncé sa démission de l'Assemblée nationale, une décision mettant ainsi fin au cumul des mandats de l'élu.

La nouvelle est tombée hier : Hervé Morin, président de la région Normandie, a annoncé sa démission de l'Assemblée nationale. L'élu a précisé par voie de communiqué les raisons de sa sortie : "Le Conseil d’État ayant rejeté les deux recours qui avaient été déposés après la victoire de la liste que je conduisais aux élections régionales, et comme je m’y suis toujours engagé, j’annonce aujourd'hui ma démission de mon mandat de député de la 3ème circonscription de l’Eure que j’occupe depuis 1998".

Nos confrères du Figaro rapportent que M. Morin pouvait difficilement s'attendre à une réponse positive du Conseil d'État, dont le délai d'attente de sa prise de décision permettait d'aller au-delà du délai légal requis pour organiser une nouvelle législative.

Cumul des mandats : Morin quitte l'Assemblée nationale

En avril dernier, le président de région avait expliqué au JDD le pourquoi d'une non démission de sa part début 2016 : "Je ne souhaitais pas provoquer une législative partielle. En effet, si j'avais démissionné en début d'année, j'aurais pris le risque, à travers un scrutin partiel, de faire entrer un nouvel élu FN ou de gauche à l'Assemblée nationale. Je pense que mon électorat peut comprendre mon cumul très provisoire des mandats".

Législatives : le soutien d'une "candidature d'union"

Dans son communiqué, Hervé Morin a ajouté qu'il s'engagera "à soutenir une candidature d’union et de renouvellement aux élections législatives de 2017". Sa démission fait suite à des démarches semblables observées il y a quelque six mois de cela par l'ancienne ministre du Budget Valérie Pécresse et l'ex-ministre du Travail Xavier Bertrand.

La première aura ainsi démissionné de son mandat de députée des Yvelines après avoir obtenu la présidence de la région Île-de-France, et le second d'avoir quant à lui mis un terme à son mandat de maire de Saint-Quentin suite à sa désignation à la tête du conseil régional de Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article