Hérault : elle brûle les parties intimes de son ex-mari après l'avoir drogué

Par , publié le
Faits Divers Police: gyrophare de voiture, le 28 décembre 2013, à Lomme
Police: gyrophare de voiture, le 28 décembre 2013, à Lomme

Une femme âgée de 51 ans a été interpellée samedi soir à Montpellier après avoir drogué son ex-mari et lui avoir brûlé les parties génitales.

« La vengeance est un plat qui se mange froid », dit le proverbe. Pour une femme de 51 ans habitant le quartier Lemasson à Montpellier (Hérault) a décidé de son côté de se venger de manière brûlante.

Cette dernière a en effet tenté de tuer son mari après l’avoir drogué et lui avoir brûlé les parties génitales.

Cocktail à base Xanax

Ce sont nos confrères de France Bleu Hérault qui ont relayé cette histoire tragique. Divorcée de son mari, cette quinquagénaire vivait cependant toujours avec lui. Pour endormir son ex-conjoint, elle lui fait boire un cocktail détonnant à base d’insuline et de Xanax.

Une fois ce dernier endormi, elle commence par lui brûler les parties intimes en se servant d’une bombe aérosol comme d’un chalumeau. Après la torture, l’homme de 43 ans a été hospitalisé dans un état critique, dans le coma, son pronostic vital est engagé.

Des années de calvaire

Placée en garde à vue, l’ex-femme a reconnu les faits. Pour justifier cet acte de torture, cette dernière a indiqué aux enquêteurs avoir voulu se venger de violences conjugales que son ex-mari lui aurait infligées pendant des années. Cependant, elle n’a jamais porté plainte contre son ancien mari, mais affirme avoir vécu des années de calvaire. Elle aurait torturé son ex pour lui faire du mal sans avoir l’intention de le tuer.

Selon les enquêteurs, la femme tenait un discours cohérent et ne semblait pas en état de choc ou délirante. Une expertise psychiatrique a cependant été commandée pour comprendre ce qui a pu pousser cette femme à faire montre d’une telle violence.

Crédits photos : © AFP/Archives Philippe HUGUEN

Partager cet article

Pour en savoir plus