Les hépatites virales, aussi meurtrières que le Sida ou la tuberculose

Par , publié le | modifié le
Santé Illustration d'un foie attaqué par l'hépatite C.
Illustration d'un foie attaqué par l'hépatite C.

Une étude révèle que les hépatites virales sont de plus en plus virulentes. Chaque année, elles tuent autant que le Sida, ou la tuberculose.

Des chercheurs de l'Imperial College de Londres et de l'Université de Washington publient une étude dans la prestigieuse revue The Lancet. Elle relève que les hépatites virales font de plus en plus de morts chaque année dans le monde, quand celles imputables au Sida ou à la tuberculose sont en recul.

Hépatites virales : entre 1990 et 2013, +63% de morts

Les chercheurs ont pris appui sur les chiffres du Fardeau mondial de la santé (Burden of disease) de l'OMS. Après analyse, il s'avère qu'en 2013, 1,45 million de personnes sont mortes des suites de ces hépatites, ce qui correspond à une hausse de 63% par rapport à 1990.

Un nombre à mettre en regard des 1,4 millions de décès dus à la tuberculose, 1,3 million pour le Sida ou encore près de 900.000 concernant le paludisme.

5 types d'hépatites virales différentes

A elles seules, les hépatites B et C concentrent une immense majorité des décès, soit 96%. Elles se transmettent par le sang ou d'autres fluides corporels infectés, le sperme en tête. En l'espèce, les malades meurent principalement de cirrhose ou de cancer du foie. Le problème majeur avec deux formes d'hépatites est le fait que les symptômes agissent en silence jusqu'à apparition des problèmes, souvent trop tardivement.
L'hépatite C quant à elle est transmise par le sang, par exemple dans le cas de poches de sang non testées, ou de matériel non stérilisé dans le domaine du tatouage.
Enfin, les hépatites de type A et E se transmettent par l'intermédiaire d'eau contaminée ou d'aliments, eux aussi contaminés.

S'il existe un vaccin pour le type B, ainsi qu'un traitement efficace pour le type C, ce dernier "reste hors de la portée de n'importe quel pays, riche ou pauvre", indique l'un des auteurs de l'étude, le Dr Cooke. Toujours en ce qui concerne l'hépatite C, un vaccin n'a toujours pas été mis au point.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article