Haute-Savoie : un directeur d’école maternelle suspecté d’abus sexuels

Par , publié le
France
Arme de service d'un policier. Image d'illustration.

Suspecté d’attouchements sexuels sur des mineurs de 15 ans, le directeur de l’école maternelle de Cornier a été suspendu de ses fonctions et mis en examen.

C’est une sordide affaire d’abus sexuels sur les enfants de l’école maternelle qui secoue la commune de Cornier en Haute-Savoie. En effet, suite à une plainte d’un parent d’élève, une information judiciaire pour « agression sexuelle sur mineur de 15 ans » a été lancée à l’encontre du directeur de l’école jeudi 10 novembre. Ce dernier a également été suspendu de ses fonctions par mesure « conservatoires ».

Un directeur d’école accusé d’attouchements sexuels sur mineurs de quinze ans

Suite à la plainte d’un parent d’élève de petite section auprès des services de la mairie le 6 novembre dernier, une information judiciaire a été ordonnée à l’encontre du directeur de l’école maternelle du village de Cornier. Cet homme, qui est également enseignant dans le même établissement, est suspecté d’attouchements sexuels sur les jeunes élèves.

L’inspecteur d’académie de la Haute-Savoie a suspendu l’enseignant de ses fonctions dès le lundi 7 novembre par mesure « conservatoires ». D'autre part, Patrice Guigon, procureur de la République de Bonneville, a confirmé sa mise en examen hier à 16 heures.

La commune de Cornier est sous le choc

La localité de Cornier, qui compte 1.200 habitants,est sous le choc suite à ces accusations. Plusieurs élèves seraient, selon le parquet, concernés par les agissements du directeur de l’école maternelle. Le magistrat n’a pas souhaité en communiquer davantage sur les faits pour ne pas perturber l’enquête en cours. Dans un communiqué, il indique cependant que « Tous les enfants susceptibles d'être concernés n'ont pas été entendus. Il y a encore pas mal d'investigations à faire ».

Par ailleurs, Christophe Dasseux, l’inspecteur de l’Education nationale adjoint, et Bruno Delvallée,l’inspecteur de la circonscription, ont rencontré les parents de l’école maternelle de Cornier, hier à 17h30. Une cellule psychologique a également été mise en place au sein de l’école.

Partager cet article