"Le Grand Burlesque" : Patrick Sébastien reconnaît s'être "planté"

Par , publié le
Télévision
"Le Grand Burlesque" avec Patrick Sébastien

Après la réception mitigée de sa nouvelle émission sur France 2 "Le Grand Burlesque", Patrick Sébastien a reconnu sur Twitter avoir "essayé" et s'être "planté".

Ils étaient nombreux, samedi à 21h00, à s'être postés devant France 2 pour découvrir sa nouvelle émission Le Grand Burlesque. D'abord parce que les rendez-vous habituels de Patrick Sébastien font recette (Les années bonheur, Le plus grand cabaret du monde), ensuite parce qu'il s'agissait d'un programme inédit et enfin parce que rien n'avait filtré sur son contenu précis.

Un peu en retard, donc en retard, Le Grand Burlesque a démarré par une convaincante parodie de la publicité Amazon Premium avec des sosies de François et Penelope Fillon. Patrick Sébastien a ensuite présenté sa "Donald Troupe", une troupe d'humoristes qui auront assuré la majeure partie du spectacle.

Sébastien : des "excuses profondes" après "Le Grand Burlesque"

L'ensemble est au final apparu inégal avec un rythme peu enlevé et des sketches souvent cabots, parfois réjouissants. On aura relevé les sympathiques pastilles "AyKaramba" avec un Patrick Sébastien distillant des blagues grimé en Donald Trump, les caméras cachées qui se seront contentées de l'essentiel et les émouvantes retrouvailles entre Michel Boujenah et son lui d'il y a trente ans.

Sans oublier la conclusion festive de l'émission, un lancer de tartes à la crème entre l'équipe de Patrick Sébastien et le public. Les réactions lues sur Twitter ont semblé témoigné d'un Grand Burlesque reçu assez tièdement, avant que Patrick Sébastien lui même ne reconnaisse ses torts dans un message en deux parties publié dimanche matin sur le réseau social.

"Je suis le seul responsable"

"J'ai essayé , je me suis planté. Je suis le seul responsable. Je m'associe a la jouissance de ceux qui ne m'aiment pas et je m'excuse profondément auprès de ceux qui m'aiment bien. Patrick Sébastien". Si des internautes sont réagi positivement à ce mea culpa, il n'est en revanche pas certain que Le Grand Burlesque revienne pour un second numéro en avril prochain. Signalons au passage que ce premier jet a occupé la troisième place des audiences de samedi soir avec 2,4 millions de téléspectateurs (11,9 % de taux d'audimat).

Crédits photos : capture d'écran

Partager cet article

Pour en savoir plus