Fontenay-sous-Bois : une mère et ses deux enfants périssent en voulant fuir un incendie

Par , publié le
Faits Divers
Un véhicule de secours des pompiers. Photo d'illustration.

Samedi soir à Fontenay-sous-Bois, une mère et ses deux enfants de 4 et 6 ans sont morts défenestrés après avoir voulu échapper à un incendie. L'aînée de la famille a pu être sauvée.

Le drame s'est produit samedi soir dans la commune de Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne). Une mère et ses deux enfants de 4 et 6 ans ont trouvé la mort après s'être jetés par la fenêtre pour tenter d'échapper à un incendie.

Il est aux alentours de 18h00, comme le rapportent nos confrères du Parisien, lorsqu'un feu se déclare dans un appartement situé au treizième étage d'une tour de dix-huit niveaux. Les circonstances de l'incendie apparaissent encore floues, même si l'on nous suppose que des préparatifs du Nouvel An pourraient en être à l'origine.

Incendie à Fontenay-sous-Bois : elle rejoint ses enfants tombés

La porte blindée de l'appartement refusant visiblement de s'ouvrir pour eux, deux enfants de 4 et 6 ans décident de sauter par la fenêtre. Ils vont tomber sur une grande terrasse se trouvant juste au-dessus des parkings. Deux passants tentent tout de suite de les ranimer, en vain.

La mère des enfants aurait pour sa part réussi à s'accrocher au balcon d'un voisin du douzième étage. Linda, une voisine, explique que cette maman a vraisemblablement cédé de manière délibérée : "Quand elle les a vu en bas, elle a lâché, pourtant ça criait dans l’immeuble d’en face, tous disaient de ne pas sauter, mais c’est son cœur de mère qui a parlé".

L'aînée de la famille sauvée

Selon Aïcha, "tout a été fait pour les ranimer, mais c’était impossible après une telle chute. Quelle horreur, mon Dieu quelle horreur. Personne n’aura à cœur dans la cité de fêter quoi que se soit cette fois-ci, quelle façon de finir 2016 !"

Les pompiers sont néanmoins parvenus à sauver l'aînée de la famille, une jeune fille de 8 ans évacuée par les escaliers. Si elle a ensuite été transportée en urgence absolue à l’hôpital Necker de paris, son pronostic vital n'est toutefois pas engagé. Et pendant que les soldats du feu empêchaient les flammes de s'attaquer à d'autres logements, une cinquantaine de résidents de l'immeuble ont été invités, par la Croix Rouge, à s'installer temporairement dans un collège voisin.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus