FIV : un bébé au bout de 6 tentatives pour 2 tiers des couples

Par , publié le | modifié le
Santé Photo d'illustration. Une fécondation in vitro.
Photo d'illustration. Une fécondation in vitro.

Une étude récemment parue encourage les femmes à maintenir leurs cycles de fécondation in vitro sur la durée, deux couples sur trois obtenant ainsi satisfaction au bout de 6 tentatives.

Alors qu'il apparaît que la plupart des femmes cessent leurs cycles de fécondation in vitro (FIV) après trois ou quatre essais infructueux, les résultats d'une étude récemment parus dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) les encouragent pourtant à persévérer.

Des scientifiques de l’université de Bristol (Royaume-Uni) et de Glasgow (Écosse) se sont ainsi intéressés aux cas de près de 157.000 patientes britanniques ayant plus de 257.000 cycles de FIV à leur actif. La moyenne d'âge des participantes était de 35 ans et le suivi des cas s'est étendu de 2003 jusqu'à 2012.

Tentatives de fécondation in vitro : des chances relativement élevées au-delà du 4ème essai

Et les chercheurs d'avoir découvert que, même au-delà de la quatrième tentative, les chances de réussite demeurent significatives (avec le succès rencontré au bout du sixième essai pour 2 couples sur 3). Car si les chances d'une FIV victorieuse du premier coup sont estimées à 29,5%, elles demeurent à 17,4% au sixième essai et restent au-dessus de 15% à la neuvième tentative. Soient des probabilités non négligeables.

Des probabilités de succès différentes selon l'âge des patientes

Il convient toutefois de préciser que selon l'âge des patientes, le pourcentage du succès n'est sensiblement pas le même. Il est ainsi d'environ 32% au premier essai d'une femme de moins de 40 ans, et de seulement 12,3% pour celles âgées de 40 à 42 ans. Et les chiffres de continuer à chuter pour les patientes de plus de 42 ans. En dépit de leur caractère positif auprès des femmes cherchant à avoir un bébé via la FIV, les résultats de cette étude se confrontent cependant à des contraintes plus ou moins prononcées. À commencer par le coût de chaque cycle, dont le coût est compris entre 14 et 17.000 dollars. De plus, ces cycles peuvent impacter de manière notable le moral et les nerfs des patientes. Pour rappel, et selon la définition délivrée par le site Fiv.fr, "la fécondation in vitro est une technique de la Procréation Médicale Assistée (PMA) [qui] a pour objectif de recréer en laboratoire les différentes étapes de la fécondation naturelle tout en maximisant les chances (recueil de plusieurs ovocytes) et en les optimisant (sélection des spermatozoïdes et des embryons)".

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus