Finlande : Le revenu base de 560 euros testé en 2017

Par , publié le | modifié le
Économie Photo d'illustration. Des billets en euros.
Photo d'illustration. Des billets en euros.

Le revenu de base de 560 euros par mois promis par le Premier ministre centriste finlandais Juha Sipilä pourrait entrer en vigueur dès le 1er janvier 2017.

La machine est lancée pour le revenu de base en Finlande. En fonction depuis mai 2015, le Premier ministre centriste finlandais Juha Sipilä avait promis l’instauration de ce revenu de base lors de sa campagne afin de stimuler l’emploi et simplifier le système de prestations sociales.

Jeudi, le ministre des Affaires sociales et de la Santé a indiqué qu’une enquête publique serait mise en place jusqu’au 9 septembre concernant ce projet de loi. Elle permettrait de mener une phase de test du revenu de base sur 2000 personnes en âge de travailler selon le Helsinki Times.

Des bénéficiaires choisis au hasard

Selon le gouvernement finlandais, qui souhaite intégrer ce projet à la loi de Finances 2017, les 2000 premiers bénéficiaires du revenu de base seront tirés au sort parmi l’ensemble de la population. Ces personnes recevront alors tous les mois un revenu de base à hauteur de 560 euros sans condition de ressources.

Le but de cette première phase de test est de comparer les personnes qui perçoivent ce revenu de base avec un groupe qui ne le reçoit pas, notamment en matière d’accès et de recherche d’emploi. Le but est également de « réduire la bureaucratie et simplifier le système d’aides sociales » selon le ministère des Affaires sociales et de la Santé.

Une première en Europe

Si la population est favorable, le revenu de base pourrait commencer à être versé dès le 1er janvier 2017.

Dans ce cas, la Finlande serait le premier pays européen à mettre en place cette réforme au niveau national. En juin dernier, les suisses avaient rejeté à une large majorité (77 %) une initiative similaire portant sur un revenu de base de 2 500 francs suisses (près de 2 300 euros).

Crédits photos : Patryk Kosmider/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus