Fenouillet : Elle s’était ligotée elle-même dans un bois pour faire croire à un enlèvement

Par , publié le
Faits Divers L'entrée du bois, où la jeune femme a été retrouvée.
L'entrée du bois, où la jeune femme a été retrouvée.

Une jeune femme de 21 ans avait fait croire à son enlèvement. Retrouvée ligotée et bâillonnée dans un bois dans la commune de Fenouillet, sa version n'aura finalement tenu que deux jours.

« Rien ne collait dans cette histoire » ! C’est en ces termes qu’un enquêteur de la gendarmerie de Toulouse qualifiait la rocambolesque histoire d’une jeune femme de 21 ans, retrouvée ligotée dans un bois de Fenouillet. Il y a deux jours, cette jeune femme avait été retrouvée dans un bois de la commune de Fenouillet, non loin de Toulouse.

La veille, elle avait été portée disparue alors qu’elle se trouvait à son travail. Très vite, des brigades partent à sa recherche, et la retrouve le lendemain, pieds et mains liés à un arbre, et  bâillonnée. Selon sa version, elle avait pu sortir une main pour atteindre son portable. Une déclaration qui déjà jetait le trouble sur cette affaire.

Une jeune femme fragile psychologiquement

La jeune femme, fragile psychologiquement, avait inventé cette histoire d’enlèvement afin « d’attirer l’attention », précise une source. "Elle indiquait avoir été enlevée par un homme en noir, portant une cape, circulant dans un 4x4 noir. Elle disait que cet homme l’avait emmenée dans une maison, avant de l’abandonner avec son portable dans la forêt où elle aurait passé la nuit".

Après de nombreuses vérifications, les enquêteurs en étaient arrivés à la conclusion que cette histoire d’enlèvement avait été montée de toutes pièces. Pour la mobilisation de brigades de recherches, la jeune femme encourt une très lourde amende, ainsi que l’obligation de suivre des soins psychologiques.

Crédits photos : google street view

Partager cet article

Pour en savoir plus