Les femmes préfèrent (de peu) les hommes rasés aux barbus

Par , publié le | modifié le
Société
Jérôme Commandeur et Frank Dubosc pour le film "Barbecue"

Une enquête de l'Ifop révèle notamment que 50% des femmes préfèrent les hommes rasés aux barbus, lesquels ne récoltent que 45% des voix exprimées.

La pilosité faciale masculine a récemment fait l'objet d'une enquête de l'Ifop, et les résultats de ce sondage de nous en apprendre davantage sur les tendances observées en France et les préférences des femmes pour telle ou telle forme de pilosité.

Nos confrères de France 3 Poitou-Charentes, qui rapportent l'information, révèlent pour commencer que seuls 4% des hommes, parmi la population masculine majeure, arborent la moustache. Ils sont en revanche 40% à porter la barbe, et parmi eux, on compte 24% de barbes de trois jours, 8% de barbes de dix jours et 6% de barbes complètes. 3% des hommes interrogés déclarent quant à eux porter un bouc, et quasiment 1% des sondés disent afficher une barbiche.

Barbes : préférées par les jeunes femmes

Si les études précédentes sur le sujet ne veulent peu nombreuses, on peut néanmoins établir un certain retour en force de la barbe en France, avec ainsi une proportion étant passée de 33 à 40% en moins de deux ans.

Quant à la manière dont les femmes perçoivent la barbe, des différences notables apparaissent selon les tranches d'âge. Ainsi, d'une manière générale, les femmes sont 50% à trouver sexy les hommes rasés de près, pour une préférence accordée aux barbus par 45% des sondées. Mais si l'on interroge les jeunes filles, on s'aperçoit que la barbe est plébiscitée par 81% des moins de 25% et tout de même 63% des 25-34 ans.

La population jeune plus barbue que les seniors

L'enquête éclaire de même sur les catégories d'hommes portant la barbe, une forme de pilosité ainsi plus retrouvée chez les moins de 35 ans (52%), alors que les hommes âgés de plus de 60 ans tendent à s'en désintéresser (24%).

En y regardant de plus près, on remarque toutefois que la barbe remporte son succès sur une frange non négligeable de Français : 55% des 25-34 ans l'ont adopté et un homme sur deux entre 35 et 50 ans dit également la porter fréquemment.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article