Boissons trop sucrées : Starbucks et Costa vont réduire la teneur

Par , publié le | modifié le
Santé Un café Starbucks
Un café Starbucks

Après qu'un rapport a pointé du doigt un taux de sucré anormalement élevé dans leurs boissons, les chaines de café Starbucks et Costa ont promis d'y remédier. Certains de leurs produits renfermeraient ainsi l'équivalent de trois canettes de Coca Cola.

Il y a quelques jours, l'association britannique "Action on sugar" a publié un rapport dans lequel elle apparaît choquée du taux de sucre présent dans de nombreuses boissons chaudes. Ses recherches ont ainsi abouti à la conclusion que sur les 131 boissons analysées, 98% ont présenté un excès de sucre suffisamment prononcé pour mériter un label rouge (élevé).

Les chaînes de café les plus ciblées du documents sont Starbucks et Costa. Selon ce rapport, trois boissons de la première, réunies dans la catégorie des boissons chaudes, contiennent 25 cuillères à café de sucre, pour un total de 99 grammes (4 grammes représentent une cuillère à café de sucre). Soit plus ou moins l'équivalent de trois canettes de Coca Cola.

Starbucks et Costa : des boissons bien trop sucrées pour "Action on sugar"

Costa apparaît juste derrière avec son Chaï au lait, gorgé de 20 cuillères à café de sucre pour un total de 79,7 grammes. On nous précise cependant qu'ici, certains sucres comme le lactose sont naturellement présents dans le lait. Le classement inclut également KFC avec son Mocha (15 cuillères à café de sucre, 58,8 grammes) et Caffe Nero ferme la marche avec son lait caramélisé (13 cuillères à café de sucre, 50,6 grammes).

"Pas étonnant que nous ayons le taux le plus élevé d'obésité en Europe"

Pour Graham MacGregor, président de l’association, "c’est encore un autre exemple de la quantité scandaleuse de sucre ajouté dans notre nourriture et nos boissons. Pas étonnant que nous ayons le taux le plus élevé d’obésité en Europe". Via un porte-parole, Starbucks a signifié son engagement pour une réduction du "sucre ajouté dans nos boissons les plus riches de 25 % d’ici la fin 2020". Son de cloche semblable chez Costa, où le responsable de la communication de la chaîne a indiqué qu'ont été prises "des mesures importantes pour réduire la teneur en sucre" des boissons incriminées, et d'ajouter que Costa entend bien "continuer à améliorer l’équilibre" nutritionnel de ses produits.

Crédits photos : mangpor2004 / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus