A Evreux, une mère laisse seuls ses deux enfants mineurs pour aller à Paris

Par , publié le | modifié le
Faits Divers
La police (photo d'illustration)

Une mère de famille va être poursuivie en justice pour avoir, durant près de vingt-quatre heures, laissés seuls ses enfants mineurs (10 mois et 9 ans) dans l'Eure pendant qu'elle séjournait à Paris. C'est la voisine qui a alerté la police en voyant les deux enfants livrés à eux-même.

Les faits auraient débuté vendredi, à Évreux (Eure). En ce jour, la voisine d'une mère de famille entend cette dernière prévenir son aîné d'un déplacement prochain à Paris. Cette voisine croit alors comprendre que ce voyage inclura la mère et ses enfants. Dimanche matin, cette femme s'aperçoit que ces derniers sont toujours dans l'appartement familial, et visiblement sans leur mère.

Après avoir proposé son aide au plus âgé des enfants, la voisine se rend compte que le garçon de 9 ans n'a qu'une boîte de conserve pour se sustenter. Dans la soirée, elle ne pourra s'empêcher d'intervenir après avoir été alertée par les cris du bébé de 10 mois. L'aîné tentait ainsi tant bien que mal de l'alimenter via un biberon brûlant.

Deux enfants dont un bébé livrés à eux-mêmes dans l'Eure

Et la voisine de découvrir que la couche du bébé n'avait pas été changée de la journée. C'est le moment que choisit la femme pour prévenir les autorités. Les forces de l'ordre ne pourront que constater que les enfants sont livrés à eux-mêmes, et ce depuis plusieurs heures. Nos confrères de Paris Normandie rapportent que leur placement provisoire en foyer a ensuite été ordonné sur instruction du parquet.

Une mère passible de 5 ans de prison et 75.000 euros d'amende

Leur mère, âgée quant à elle de 32 ans, sera interpellée à 2h00 du matin dès son retour à son domicile. Placée en garde à vue pour délaissement de mineurs de moins de 15 ans, elle était encore interrogée ce lundi matin au commissariat de police d'Évreux. Si l'on ignore encore les raisons précises pouvant expliquer son attitude, l’article 223-3 du Code pénal indique que cette mère encourt une peine pouvant aller jusqu'à 5 ans de prison et 75.000 euros d'amende.

Crédits photos : Christian Mueller/Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus