États-Unis : une voiture autonome de Google arrêtée pour lenteur

Par , publié le | modifié le
Insolite Voiture autonome de Google
Voiture autonome de Google

Une voiture autonome de Google a récemment été immobilisée par un policier, et ce alors qu'elle roulait en Californie à une vitesse anormalement lente aux yeux de l'officier.

Les faits se sont vraisemblablement produits il y a quelques jours de cela. Alors qu'elle évoluait sur une route de Californie (États-Unis), une voiture autonome de Google a été immobilisée par la police de Mountain View.

Celle-ci explique, dans des propos rapportés par Linformatique.org, que l'"un de ses agents a remarqué une file de véhicules qui s’allongeait derrière une voiture roulant à 24 miles par heure (38 km/h) sur une voie où la vitesse maximale autorisée est de 35 mph (56 km/h). En s’approchant, de la voiture, il s’est aperçu que c’était une voiture autonome Google".

Google : une Google Car immobilisée par la police pour excès de lenteur

L'officier a ensuite arrêté le véhicule pour excès de lenteur. Et ce même si, aux dires de la police locale, le comportement de la Google Car n'était pas contraire à la loi. Précisons que plusieurs personnes se trouvaient à l'intérieur du véhicule, et que le policier ayant immobilisé ce dernier s'est alors entretenu avec ces passagers quant au problème représenté par la lenteur de la voiture autonome. L'occasion pour ceux-ci d'apprendre que les automobilistes roulant à une trop faible vitesse peuvent être verbalisés en vertu de la loi américaine.

Des voitures autonomes bridées pour raisons de sécurité

Il convient d'ajouter que les Google Car sont capables d'atteindre les 35 mph, les voitures étant néanmoins bridées à 40 km/h par les équipes de Google par mesure de sécurité. La firme indiquant d'ailleurs à ce sujet : "Nous voulons qu’elles donnent une impression amicale et de proximité, et non qu’elles foncent de manière effrayante dans les rues." Et d'apparaître enfin réjouie du bilan enregistré jusqu'alors sur les routes par ses Google Car : "Après 1,6 million de kilomètres de conduite autonome [ce qui est l’équivalent de 90 ans de conduite humaine], nous sommes fiers de pouvoir dire que nous n’avons jamais reçu de contravention !"

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus