États-Unis : un paquebot a pris le départ pour Cuba, une première en 50 ans

Par , publié le | modifié le
International Bateau de croisière
Bateau de croisière

Dimanche soir, un navire de croisière du groupe Carnival a levé l'ancre à Miami pour prendre la direction de Cuba. C'est la première fois en 50 ans qu'une telle entreprise est observée entre Washington et La Havane.

Il s'agit là d'une première en l'espace de 50 ans, soit la durée pendant laquelle les liens diplomatiques entre les États-Unis et Cuba avaient été rompus. Dimanche soir à Miami (Floride), un paquebot du groupe américain Carnival a ainsi pris le départ pour la Havane.

Le navire de croisière, avec à son bord 700 passagers, a levé l'ancre aux alentours de 22h00. Nos confrères du Parisien rapportent que le paquebot  "Adonia de Fathom" est attendu pour s'arrêter dans la journée à La Havane le temps d'une escale, avant de reprendre la croisière autour de l'île huit jours durant.

Croisière américaine à Cuba : jusqu'à plus de 6.000 euros par passager

Le voyage n'était pas ouvert à toutes les bourses puisque pour accéder à une suite, les passagers ont chacun du débourser entre très exactement 1.570 et 6.109 euros. Il n'a d'ailleurs pas été facile pour Carnival de mettre cette croisière en place au niveau administratif, jusqu'à la semaine dernière et la levée, par Cuba, des dernières restrictions relatives aux départs ou arrivées maritimes vers ou à partir des États-Unis.

Le gouvernement cubain redoutait en effet que ne débarquent du bateau des opposants au président Castro, ce qui avait conduit la compagnie à ne pas accepter de prime abord les réservations de Cubano-américains. Au final, un visa spécial aura toutefois été requis pour les Cubains ayant émigré au pays de l'Oncle Sam avant 1971.

Carnival se félicite d'"entrer dans l'Histoire"

Avant le départ, le patron de Carnival Arnold Donald aura déclaré sur le port qu'"entrer dans l'histoire et préparer un meilleur avenir pour tous est l'un des plus grands honneurs qu'une entreprise puisse avoir". La compagnie Fathom envisage au passage d'organiser deux croisières du même type par mois, avec comme but affiché de promouvoir les échanges culturels entre Washington et La Havane. Des échanges qui, dans la croisière lancée le 1er mai, représenteront la moitié du voyage.

Crédits photos : Chris Jenner / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus