Espagne : un couple et ses deux enfants retrouvés démembrés dans des sacs

Par , publié le
International Une voiture de police espagnole.
Une voiture de police espagnole.

Dans la nuit de samedi à dimanche en Espagne, un couple et ses enfants ont été retrouvés démembrés dans des sacs. L'agression semble avoir été commise par un membre de l'entourage de cette famille brésilienne.

En fin de semaine dernière dans la commune madrilène de Pioz, en Espagne, un couple et ses deux enfants ont été retrouvés démembrés dans des sacs. Un drame découvert plus précisément dans la nuit du samedi 17 au dimanche 18 septembre et qui concerne une famille brésilienne.

Se basant sur les informations communiqués par une porte-parole de la Guardia Civil, le quotidien ibérique El Mundo rapporte que les victimes adultes sont âgées d'une quarantaine d'années et que les mineures se trouvent être un petit garçon d'un an et une petite fille de quatre ans.

Famille démembrée en Espagne : un liquide sur les sacs

Les morceaux de corps se trouvaient dans cinq ou six sacs en plastique fermés par du ruban adhésif, tous placés au centre du salon de la maison. Ces emballages étaient par ailleurs recouverts d'un liquide verdâtre qui serait à l'origine d'une forte odeur dans la pièce.

Les autorités espagnoles ont d'abord procédé à l'ouverture d'un sac avant d'attendre l'arrivée d'un juge pour passer aux emballages suivants. Et d'avoir, dans un premier temps, fait la macabre découverte d'un pantalon et d'un torse d'homme qui appartiendraient au père de famille.

Pas de trace d'effraction

Aux alentours de 4h00, les membres retrouvés dans les sacs ont été transportés à la morgue en vue d'une autopsie des corps. Pour l'heure, si les circonstances précises du drame n'ont pas encore été établies, l'une des pistes évoquées est celle du règlement de comptes.

En effet, les autorités n'ont relevé aucune trace d'effraction, une observation laissant à penser que le ou les agresseurs connaissaient ses/leurs victimes et inversement. On a de même appris que cette famille était installée depuis peu dans cette maison, qu'elle louait ainsi depuis le mois de juillet dernier. Le voisinage parle de gens discrets pas vraiment connus pour rester longtemps au-dehors.

Crédits photos : Arseniy Krasnevsky / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus