Espace : des ondes gravitationnelles découvertes ?

Par , publié le | modifié le
Sciences Des ondes gravitationnelles. Vue d'artiste.
Des ondes gravitationnelles. Vue d'artiste.

Si l'information se confirmait, à savoir la découverte d'ondes gravitationnelles, il pourrait s'agir d'une des plus grandes découvertes de notre époque.

En 1915, Albert Einstein bouleversait le monde scientifique en émettant la théorie de la relativité générale. Et c'est un élément fondateur de cette théorie qui pourrait avoir été découvert, à savoir les ondes gravitationnelles.

C'est un tweet d'un cosmologiste de l'Université d'Etat de l'Arizona qui a fait frémir la communauté scientifique. Lawrence M. Krauss poste ce message : "Mes dernières informations au sujet du Ligo ont été confirmées par des sources indépendantes. Restez connectés ! On a peut-être découvert des ondes gravitationnelles ! Excitant.".

Que sont les ondes gravitationnelles ?

Le projet Ligo (pour Laser interforce gravitational-wave observatory) consiste à tenter de démontrer leur existence posée par Einstein en 1918, d'après sa propre théorie de la relativité générale. Au lendemain de son tweet, Krauss a précisé ne pas travailler sur le projet, mais rapporter des rumeurs sur la rédaction d'un article sur la découverte de ces ondes.

Néanmoins, quelles sont-elles ? Elles constituent des oscillations de la courbure de l'espace-temps, elles "compressent l'espace produisant une signature distincte dans le fond cosmologique, faible rayonnement lumineux laissé par le Big Bang", apprend-on avec l'AFP. Donc si la découverte se confirme, de nouveaux éléments relatifs à la formation de notre univers viendraient bouleverser la compréhension que nous en avons.

Une porte-parole du projet Ligo répond

Dans l'équipe chargée du projet Ligo, la prudence est de mise. Gabriela Gonzalez, professeur de physique et d'astronomie à l'Université d'Etat de Louisiane, précise : "Les instruments du Ligo sont toujours en train de faire des relevés aujourd'hui, et il nous faut du temps pour les analyser, les interpréter et examiner les résultats, donc nous n'avons pas de résultats à partager pour le moment".

Et il faudra encore attendre, cette dernière ayant indiqué à la revue New Scientist : "Nous pensons avoir des informations sur les résultats des relevés dans les prochains mois". Pour d'autres spécialistes, il ne pourrait s'agir que de simulations. Ce que Krauss reprend sur Twitter : "Précision évoquée précédemment: ils ont pratiqué des tests avec de faux signaux pour reproduire une découverte. On me dit que là ce n'est pas ça".

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus