Une escroquerie de 582.000 euros touche Bouygues Telecom

Par , publié le
Mobile
Une enseigne Bouygues Telecom. Photo d'illustration.

Deux hommes sont à l'origine d'une arnaque de plus d'un demi-million d'euros. Des centaines de lignes, ouvertes frauduleusement, expliquent l'arnaque.

Ce sont les enquêteurs spécialistes des fraudes du commissariat des Mureaux (Yvelines) qui ont mis fin à une escroquerie qui a coûté 582.000 euros à l'opérateur Bouygues Telecom.

Deux hommes et quelques complices auraient ouvert 760 lignes de téléphonie mobile de manière frauduleuse. Les deux premiers ont été mis en examen et placés en détention provisoire pour escroquerie en bande organisée.

Bouygues : une arnaque ingénieuse

A Flins-sur-Seine, à la mi-juillet, relate Le Parisien, "Un homme se présente à la boutique Bouygues Telecom du centre commercial pour ouvrir une ligne téléphonique". La pièce d'identité qu'il présente éveille les soupçons de l'employé qui le reçoit alors. La police est alertée, l'homme interpellé.

Il avouera vite l'arnaque ainsi que les rouages ayant permis de la réaliser. A l'aide de faux papiers fournis par un complice, il bénéficiait à l'ouverture des lignes de téléphones haut de gamme, tels de Samsung ou iPhone. Appareils par la suite revendus à bon prix.

Une escroquerie d'envergure nationale

Ce ne sont pas les seules boutiques des Yvelines qui ont été ainsi arnaquées puisque les fraudeurs ont aussi écumé la province. Un vendeur a indiqué au Parisien que de tels agissements étaient monnaie courante : "Nous sommes sensibilisés à ce type d’escroquerie(...) Les personnes qui achètent des téléphones neufs sur Internet à des prix intéressants doivent se méfier. Leur téléphone, s’il est identifié volé par les opérateurs, peut s’arrêter de fonctionner au bout de deux mois. En cas de doute, notamment pour les appareils Apple, il ne faut pas hésiter à vérifier la conformité du numéro de série du téléphone sur le site du fabricant".

Crédits photos : JPstock / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus