Emmanuel Macron : "Je veux prendre du temps sur le terrain"

Par , publié le
Politique Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron.
Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron.

L'ex-ministre de l'Économie Emmanuel Macron déclare vouloir "prendre du temps sur le terrain" avant de délivrer un "diagnostic" d'ici quelques semaines sur les attentes des Français.

Quand des instituts se livrent à des sondages pour établir des listes d'intentions de vote plus ou moins temporaires, Emmanuel Macron part quant à lui la rencontre des Français pour préparer son programme. L'ex-ministre de l'Économie de François Hollande est actuellement en déplacement en Auvergne (Cantal), avant de vraisemblablement partir sur d'autres sols de France.

C'est ce qu'il a en tout cas laissé entendre dans une entretien accordé au groupe La Montagne-Centre France : "Aujourd’hui, après le lancement d’'En Marche' et le porte-à-porte, j’entre dans une phase d’immersion et de travail avec les Français pour comprendre leurs angoisses et leur quotidien. Je veux prendre du temps sur le terrain avant de livrer un diagnostic fin septembre/début octobre, dans plusieurs villes de France. Il y a ceux qui raillent et jugent inutile cette démarche, mais depuis trente ans, j’entends toujours les mêmes débats, mais on n’explique jamais d’où l’on part."

Pour Macron, "la dynamique est clairement avec nous"

Après sa démission du gouvernement intervenue il y a maintenant un peu plus d'une semaine, Emmanuel Macron n'a pas forcément conservé toutes les forces qu'ils avaient acquises jusqu'ici. L'ancien ministre est toutefois loin de se décrire comme un loup solitaire :

"Mon principal objectif est de renouveler l’offre politique. Que ceux qui pensent que je suis seul regardent les 75.000 adhérents de mon mouvement, les élus qui me soutiennent, l’accueil que je reçois, qu’ils se souviennent des 5.000 personnes réunies à Paris le 12 juillet et qu’ils évitent trop de mépris. Car la dynamique est clairement avec nous. Et ça ne fait que commencer."

"Les photographes me poursuivent [...] ça passera"

Et s'il n'est plus vraiment un inconnu pour les lecteurs de la presse people, Emmanuel Macron se défend de jouer un jeu et de particulièrement chercher ce type d'exposition : "J’ai du respect pour toute la presse et tous ses lecteurs, mais je ne suis pas directeur de la rédaction. Ce n’est pas moi qui décide de la Une. Le plus important pour moi est de préserver ma vie conjugale. Oui, les photographes me poursuivent, il y a un attrait mais c’est une mode, ça passera. Je n’ai pas l’intention d’exhiber ma vie privée, mais je n’ai rien rien à dissimuler non plus."

Crédits photos : Christophe RUSSEIL/FTV/Phototele.com

Partager cet article

Pour en savoir plus