Dons du sang : la pénurie est imminente selon l’EFS

Par , publié le
Santé Don du sang
Don du sang

À cause de la canicule, les dons de sang sont en net recul et les réserves sont au plus bas.

L’Établissement Français du Sang (EFS) tire la sonnette d’alarme quant aux réserves de sang qui seraient au plus bas. Au cours d’une période estivale où les besoins sont plus importants et ont été renforcés cette année par la canicule, l’EFS indique que le stock de poches de sang est déjà sur la corde raide et craint une pénurie avant le début du mois d’août.

Un manque de 25.000 poches de sang

Si la situation était déjà alarmante au début du mois, elle est désormais critique puisque l’EFS déplore un manque de 25.000 poches de sang pour pouvoir assurer normalement les soins. Sur l’ensemble du territoire, il manque actuellement 10.000 donneurs par jour pour pouvoir collecter suffisamment de sang et assurer des besoins en hausse dans certaines régions.

Djamel Benomar, responsable de la collecte de sang en ile de France indique à Europe 1 "On n’arrive pas à mobiliser suffisamment de monde : c’est particulièrement vrai en région parisienne et en région PACA où la canicule a été particulièrement importante [...] Tout est fait pour qu’il n’y ait pas de pénurie, on ne va pas attendre que nos stocks soient à zéro pour faire appel aux donneurs ».

Des points de collectes sur les plages

Malgré une communication renforcée depuis le début de l’été sur l’important du don de sang à plus forte raison pendant l’été, les donneurs ne se bousculent pas. Avec la chaleur, les gens sont plus réticents à donner leur sang car ils craignent les effets secondaires alors qu’il suffit simplement de mieux s’hydrater pour éviter le coup de fatigue qui peut survenir après un don.

Pour tenter d’éviter la pénurie, l’EFS a mis en place de nombreux points de collecte sur les plages de France afin d’inciter les vacanciers à donner leur sang. En Roumanie, les organisateurs d'un festival musical ont peut-être trouvé la solution idéal pour faire venir les donneurs.

Crédits photos : Matej Kastelic/Shutterstock.com

Partager cet article