Les deux pôles de Jupiter dévoilés par Juno en haute définition

Par , publié le
Sciences Le pole sud de Jupiter photographié par Juno.
Le pole sud de Jupiter photographié par Juno.

Alors qu'elle était au plus près de Jupiter, la sonde Juno a fait parvenir les premiers clichés en haute définition de la planète géante gazeuse.

Depuis début juillet, Juno est en orbite autour de la plus grosse planète du sytème solaire et jusqu'en février 2018, elle a pour mission d'en percer les mystères. Le 27 août dernier, alors qu'elle frôlait Jupiter à seulement 4.200 kilomètres de distance, l'un des 9 instruments à bord de la sonde prenait les premiers clichés haute définition qui étaient transmis un jour et demi plus tard sur Terre.

Jupiter : des images qui ont surpris les scientifiques

Scott Bolton, responsable scientifique de Juno, a livré ses impressions sur les clichés pris par le sonde: "C’est le premier aperçu du pôle Nord de Jupiter, et il ne ressemble à rien de ce qu’on avait vu ou imaginé avant. Les couleurs sont plus bleues que dans les autres parties de la planète et il y a de nombreuses tempêtes et aucun signe des bandes de différentes couleurs que nous avons l’habitude de voir autour de Jupiter".

Un autre scientifique, Alberto Adriani, indique en outre : "Nous avons surtout été surpris de voir pour la première fois des aurores boréales au pôle sud jovien". Le télescope Hubble avait bien observé de tels phénomènes, mais au pôle nord.

Encore 35 survols à effectuer

Avant de définitivement rejoindre la planète qu'elle aura étudiée pendant un an et demi, Juno va la cartographier intégralement pendant les 35 autres survols prévus. La prochaine étape importante est prévue pour octobre, Juno passant d'une orbite de 53 à 14 jours. A ce moment, de nouvelles images mais aussi bien d'autres données pourront être envoyées.

Comme par exemple les sons émis par la géante gazeuse. Les premiers d'entre eux ont déjà été captés par Wave, l'un des autres instruments de Juno, mais feront l'objet d'une étude plus fine plus tard.

Crédits photos : NASA/JPL-Caltech/SwRI/MSSS

Partager cet article

Pour en savoir plus