De jeunes comètes en orbite autour d'une étoile semblable au Soleil

Par , publié le
Sciences Comète C/2014 Q2, ou Lovejoy
Comète C/2014 Q2, ou Lovejoy

C'est une équipe d'astronomes qui a relevé la présence de jeunes comètes évoluant autour d'une étoile comparable à notre Soleil. L'intérêt ? Mieux comprendre les débuts de notre propre système solaire.

Quelle est la genèse de notre système solaire ? La découverte d'une équipe internationale d'astronomes pourrait bien nous éclairer sur ce point. En effet, ils ont annoncé jeudi via un communiqué avoir découvert de jeunes comètes en orbite autour d'une étoile semblable au Soleil.

Les comètes, source de vie ?

Pourquoi s'intéresser autant à ces corps célestes ? Car la théorie veut qu'aux débuts du système solaire, la jeune Terre était comparable à Mars, soit un seul désert rocheux. Des comètes seraient alors venues frapper notre planète en y apportant ce qu'il faut pour faire apparaître la vie, comme l'eau.

Sebastián Marino, qui travaille à l'Institut d'astronomie de Cambridge, ne cache pas son enthousiasme : "Le système découvert est intéressant à étudier pour apprendre à quoi notre système solaire ressemblait au début de son existence". En effet, "ces jeunes systèmes comme celui-ci sont très actifs. Comètes, astéroïdes et planètes s'y percutent".

Une étoile située à 160 années-lumière

En l'espèce, l'étoile est située à quelque 160 années-lumière notre Terre, dans la constellation du Peintre. Elle présente une masse de 30% supérieure au Soleil qui nous éclaire. Une étoile qui se trouve dans sa prime jeunesse, puisqu'elle n'affiche que 23 millions d'années au compteur. C'est le radiotélescope géant Alma (Atacama Large Millimeter Array) situé au Chili qui a permis à l'équipe internationale de repérer la présence de gaz autour de cette étoile, dans des quantités comparables à celles rejetées par les comètes de notre système solaire.

Pour Sebastián Marino, des planètes pourraient bien tourner autour de ce lointain soleil. La suite vous l'aurez compris, c'est que l'addition simplifiée tient en ceci : étoile + comètes + planètes = vie potentielle.

Crédits photos : Reinhold Wittich / Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus