Damien Philippot, présenté comme conseiller au FN, quitte l’Ifop

Par , publié le
France
Damien Philippot durant une interview.

Damien Philippot, le frère de Florian, le vice-président du Front National, a démissionné de l’Ifop. Certains le voient déjà prenant un rôle auprès du parti d’extrême droite.

Selon l’AFP, Damien Philippot, le frère du numéro deux du Front National, a démissionné de son poste de directeur adjoint du département opinion en charge des stratégies d’entreprises au sein de l’institut de sondage Ifop. Souvent présenté comme un conseiller de l’ombre de Marine Le Pen, des questions se posent quant à un possible avenir au sein du parti d’extrême droite du frère de Florian Philippot.

Damien Philippot démissionne de son poste à l’Ifop

C’est mercredi dernier que Damien Philippot a annoncé à nos confrères de l’AFP qu’il démissionnait de son poste de directeur adjoint du département opinion en charge des stratégies d’entreprises au sein de l’Ifop. Le principal intéressé n’a pas, pour le moment, précisé les raisons de son départ laissant planer des doutes sur le fait qu’il s’agisse d’une démission volontaire afin de s’orienter vers une autre activité ou s’il a été poussé à présenter celle-ci.

Damien Philippot, de par son lien de parenté, était effectivement un salarié un peu à part au sein de l’institut de sondage présidé par l’ancienne patronne du Medef, Laurence Parisot. En 2014, VSD avait accusé Damien Philippot de fournir des études confidentielles de l’Ifop au Front National. Une accusation violemment rejetée par le directeur général de l’institut de sondage ainsi que par Florian Philippot.

Vers un poste au sein du Front National ?

Différents cadres du parti d’extrême droite assurent avoir régulièrement vu Damien Philippot au siège du Front National, notamment avec Marine Le Pen. Paul-Marie Coûteaux, l’ancien porte-parole de Marine Le Pen durant la campagne de 2012, assure avoir joué un rôle dans la rencontre entre les frères Philippot et l’actuelle présidente du FN en 2009. L’ancien député européen assure par ailleurs : « J'ai revu Damien Philippot ensuite assez souvent » avec Marine Le Pen, avant de souligner : « Ils sont tellement soudés qu'ils réfléchissent ensemble, font des notes ensemble ».

De là à penser que Damien Philippot pourrait jouer un rôle au sein de l’organigramme politique de Marine Le Pen, il n’y a qu’un pas à franchir. Selon un conseiller régional du parti à la flamme tricolore, le frère de Florian pourrait « travailler avec Marine, soit être candidat à des élections ». Cependant, différents membres du FN estiment que Damien Philippot préfèrerait sans doute ne pas faire de politique à visage découvert.

Crédits photos : Capture d'écran d'une vidéo YouTube

Partager cet article