Corrèze : deux hommes décèdent dans l'incendie d'un immeuble

Par , publié le
Faits Divers Un véhicule de pompiers (photo d'illustration)
Un véhicule de pompiers (photo d'illustration)

Dans la nuit de lundi à mardi, deux hommes ont trouvé la mort dans un incendie survenu dans un immeuble de Brive. L'origine du feu demeure inconnue à l'heure actuelle.

Rien ne semble expliquer pour l'heure pourquoi cet immeuble de Brive (Corrèze) a été la proie des flammes dans la nuit du lundi 18 au mardi 19 avril. Tout a commencé aux environs de 22h45, avec un incendie s'étant déclaré dans la cave d'un immeuble de quatre étages.

Comme le rapportent nos confrères de France Bleu, le feu s'est ensuite propagé à la cage d'escalier et aux étages supérieurs. Et d'avoir fait deux morts, un homme d'une trentaine d'années retrouvé dans la cage d'escalier et un autre de 89 ans découvert dans son appartement situé au quatrième étage.

Incendie dans un immeuble de Corrèze : "J'ai vu le feu face à moi"

Une habitant du bâtiment logée au troisième étage raconte sa vision du sinistre : "On a senti le cramé. Je me suis levée. Des gens criaient en disant 'au secours, au secours'. J'ai ouvert la porte d'entrée et j'ai vu le feu face à moi.

J'ai refermé la porte et j'ai isolé mes deux amies et mes deux enfants dans une chambre. J'étais inquiète pour ma fille de trois mois, elle commençait à avoir du mal à respirer, à s'étouffer. Là, on a appelé au secours. Et les pompiers nous ont évacués par la grande échelle."

Une femme se casse la jambe en se jetant par la fenêtre

En tout, ce sont une quinzaine de personnes qui ont pu être évacuées par la grande échelle. Une femme s'est quant à elle jetée par la fenêtre pour sortir des flammes. Blessée à la jambe, elle a été prise en charge par les secours de même que huit autres personnes.

Le maire de Brive Frédéric Soulier parle d'"une tragédie. Ce sont des moments extrêmement pénibles, avec des personnes décédées. Maintenant, l'enquête nous donnera plus d'éléments d'ici quelques moments." Le procureur de la République Laurent Czernik a ainsi assuré qu'"il va y avoir une enquête de police pour s'assurer du départ de feu".

Crédits photos : jean schweitzer/Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus