Contraception masculine : un gel testé chez le singe comme alternative à la vasectomie

Par , publié le
Santé
Des spermatozoïdes et un ovule.

Des scientifiques ont franchi une étape dans le développement du Vasalgel, un contraceptif par gel qui pourrait remplacer avantageusement la vasectomie.

La vasectomie sans ses contraintes ! Tel pourrait être le slogan du produit qui pourrait voir le jour à l’issue de la recherche menée par des scientifiques du California National Primate Research Center.

Ces derniers sont parvenus à utiliser un gel contraceptif avec succès sur des macaques mâles dont le rhésus est le plus proche de celui de l’être humain.

Une opération réversible

Les résultats de cette recherche ont été publiés dans la revue scientifique Basic and Clinical Andrology. Cette dernière consiste en l’injection d’un gel de polymères efficace chez les lapins, le Vasalgel, sur 16 singes mâles adultes.

Le Vasalgel est injecté directement dans les canaux déférents qui font transiter les spermatozoïdes pour se mélanger au liquide séminal éjecté lors de l’éjaculation et se charge de neutraliser le pouvoir fécondant du sperme. L’avantage de cette méthode c’est que, contrairement à la vasectomie classique, la méthode par gel comporte beaucoup moins de contraintes.

Efficacité prouvée

Les résultats de l’injection de Vasalgel sur les mâles macaques sont très concluants, car après avoir été hébergés en plein air avec des femelles fertiles pendant deux ans, aucune d’entre elles n’a été fécondée. En temps normal, le taux de gestation chez les femelles hébergées avec les mâles aurait été d’environ 80 %.

Concernant la réversibilité de l’opération, les scientifiques ont déjà testé cette dernière chez les lapins via une neutralisation du gel par du bicarbonate de soude. La méthode n’a pas encore été testée chez les macaques.

La prochaine étape pour les chercheurs et l’organisme Fondation Parsemus qui finance cette recherche est le lancement d’une phase de test du Vasalgel sur l’homme.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article