Claude François en hologramme : "le résultat est bluffant" pour son fils

Par , publié le
Culture
Claude François Junior

Le spectacle "Hit Parade" va permettre à Claude François, Dalida, Sacha Distel et Mike Brant de se produire de nouveau sur scène sous forme d'hologrammes. Pour Claude François Junior qui a ainsi eu l'illusion de revoir son père en mouvement, "le résultat est bluffant".

Le 12 janvier prochain va être lancé à Paris le spectacle Hit Parade où, à l'image de l'émission née en 1975, Claude François se produira sur scène accompagné de Dalida, Mike Brant et Sacha Distel. Ou plus précisément, il s'agira de leurs hologrammes pour un résultat dont les fans de ces artistes peuvent se demander s'il leur donnera vraiment l'impression de retrouver leurs idoles en mouvement.

Claude François Junior, fils de l'interprète du Téléphone pleure, a confié au Parisien le pourquoi de sa validation du projet : "Parce que la technologie est arrivée à maturité et que je savais que le producteur allait porter ce projet. C'est quand même risqué ? Oui. Mais mon rôle de gardien du temple est aussi de faire prendre des risques à mon père. C'est sûrement le spectacle le plus original du moment, avec une technologie dingue, de la comédie, des tubes. Il y aura peut-être de petites imperfections mais, en soi, la promesse est tenue sur la mise en scène, les comédiens."

Claude François Junior : promesse "tenue" avec Hit Parade

Pour le fils de Claude François, il est malgré tout nécessaire d'"accepter l'idée que ce ne sont que des représentations, et rester sur le cadre général d'une comédie musicale dont ces artistes ne sont finalement que quatre des personnages". Il apparaît d'ailleurs quelque peu rassuré que l'illusion ne soit pas parfaite même si, de par la maîtrise de la technologie utilisée et son implication dans la création du spectacle, Claude François Junior avoue se laisser prendre.

"J'ai validé les chorégraphies, les costumes, les dialogues, que j'ai un peu modifiés pour être dans le ton de mon père et être le plus proche possible, que cela fasse illusion et que ces personnages soient vraisemblables. Franchement, là, le résultat est bluffant."

Son père aurait dit oui "sur le papier"

Quant à savoir quel aurait pu être le ressenti de Claude François face à un tel spectacle, son fils estime qu'il aurait approuvé le projet : "Sur le papier, je pense qu'il l'aurait validé. J'ai toujours essayé de positionner mon père avec ses valeurs novatrices sur les nouvelles technologies et sa capacité à surprendre le public. C'est pour ça que j'ai dit oui."

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus