Cette semaine au cinéma, on évite : « Footlose »

Par ,
Cette semaine Cette semaine au cinéma, on évite : « Footlose »

Quand la BO est mieux que le film, mieux vaut sauter l'étape cinéma.

Pourquoi sortir un remake de la comédie musicale Footloose, quand l’original bénéficiait déjà d’un succès relatif en France ? Les avantages sont assez évidents : des fans déjà conquis et nostalgiques, une armature narrative qui a jadis prouvé son efficacité. Mais habituellement il y a des raisons artistiques derrière, comme réinventer une œuvre pour lui donner un aspect plus moderne. Et bien dans Footlose il n’en est pas question ! Le remake nous offre un copier coller où l’on retrouve les mêmes scènes, dialogues et chorégraphies country-rock. Le film manque cruellement d’ironie et de mordant pour atteindre un second degré qui lui aurait donné toute sa saveur.

C’est le réalisateur Craig Brewer, qu’on associe habituellement d’avantage au cinéma indépendant, qui aura su apporter à ce teen movie une profondeur et une psychologie aux personnages que l’on ne retrouve pas dans la version de 1984.

Le film ce démarque intelligemment des productions récentes du même genre, en définissant des personnages moins caricaturaux.

L’atout majeur du film restera indéniablement ce maudit refrain impossible à se le sortir de la tête une fois la séance terminée (« Loose, footloose / Kick off your Sunday shoes »). Si vous êtes déjà en train de fredonner, il y a des chances que ce film soit fait pour vous.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Cette semaine au cinéma, on évite : « Footlose » sur 24Matins.fr