Cerveau : son développement se poursuivrait à l'âge adulte

Par , publié le
Sciences
Illustration. Les connections dans le cerveau humain.

D'après une récente étude, les adulte reconnaîtraient mieux les visages que les enfants, laissant ainsi fortement à penser que le cerveau continue de se développer au-delà de la limite définie jusqu'ici.

S'il est particulièrement important de protéger les enfants de tout contact dangereux avec leur tête, c'est notamment pour prévenir toute altération du développement de leur cerveau. C'est en effet au jeune âge que cet organe se constitue pour finalement adopter une forme définitive chez l'adulte.

C'est du moins que l'on pensait jusqu'à il y a peu. Une étude récemment parue dans la revue Sciences suggère ainsi que la région cérébrale chargée de la reconnaissances des visages ne cesse de grandir même à l'âge adulte. Les chercheurs américains de l’université de Stanford, nous rapporte Pourquoi Docteur ?, ne cherchaient pas véritablement à faire pareille découverte pendant leurs travaux.

Développement du cerveau : des visages mieux reconnus chez l'adulte

Il était en fait davantage question d'étudier le fonctionnement de la reconnaissance faciale, et pour cela, les scientifiques avaient sollicité 22 enfants de 5 à 12 ans et 25 adultes âgés quant à eux de 22 à 28 ans. Des volontaires qui auront été soumis à des tests pour jauger leurs facultés respectives à reconnaître des visages et des lieux.

Les chercheurs ont ensuite analysé des photos de ces personnes prises par IRM (Imagerie par Résonance Magnétique). Il a été observé que si la reconnaissance des endroits s'est voulue semblable entre les enfants et les adultes, celle des visages est en revanche apparue plus forte dans le second groupe.

Pas de nouveaux neurones mais des connexions inédites

Il s'est agi là d'une première observation ayant ensuite été validée par l'étude de cerveaux d'adultes morts. Pour le signataire principal de l'étude Jesse Gomez, ces résultats vont à l'encontre de la croyance populaire voulant que le cerveau n'évolue plus avec l'âge : "Nous avons clairement vu ce tissu proliférer. Beaucoup de gens assument une vision pessimiste du développement cérébral. Ils supposent que le tissu dégénère lentement en vieillissant. Or, nous avons constaté l’opposé : quels que soient les neurones restant de l’enfance, ils continuent à se développer".

On nous précise par ailleurs que ce développement cérébral chez l'adulte ne se traduit pas par l'éclosion de nouveaux neurones, mais par l'établissement de connexions inédites par les neurones déjà présents.

Crédits photos : Alex Mit/Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus