Caries : des plombages en verre bioactif pour bientôt ?

Par , publié le
Santé Illustration. Les instruments d'un dentiste.
Illustration. Les instruments d'un dentiste.

D'après une étude, il n'est pas impossible qu'à l'avenir, les dentistes aient recours au verre bioactif pour renforcer les plombages appliqués sur leurs patients.

Alors que ses propriétés antimicrobiennes ne sont plus un secret pour presque personne depuis maintenant un certain temps, des chercheurs se sont intéressés à un possible usage du verre bioactif dans la restauration de dents dégradées (caries, etc.).

Ces scientifiques de l'Oregon State University se sont donc lancés dans l'étude in vitro d'une insertion de verre bioactif au sein d'un composite de résine standard. Un composite servant à colmater et reconstituer les dents. Nos confrères de TopSanté rappellent que le verre bioactif, du verre pilé constitué d'oxyde de silicium, d'oxyde de calcium et d'oxyde de phosphore, sert en tant que substitut osseux et présente la particularité d'interagir avec le corps de la même façon que ces composants naturels.

Verre bioactif : potentiel fournisseur de minéraux pour dents cariées

Et les résultats de l'étude, récemment parus dans la revue Dental Materials, de révéler plusieurs caractères favorables du verre bioactif. En premier lieu, ce dernier disposerait d'une durée de vie quelque peu plus conséquente qu'un composite dentaire. En outre, il serait capable d'atténuer les attaques des bactéries envers les plombages, et ce par la libération d'ions calcium et phosphate à l'effet toxique sur les bactéries orales, des ions à même d'étouffer l'acidité de l'environnement buccal. Enfin, le verre bioactif contiendrait plusieurs des minéraux perdus par la carie dentaire.

Une recherche clinique pour confirmer les résultats

Les responsables de l'étude envisagent par conséquent, dans un avenir plus ou moins proche, un remplacement partiel des matériaux utilisés dans les amalgames dentaires par ce verre bioactif. Et comme bien souvent à la lumière d'observations scientifiques potentiellement encourageantes, cette étude se devra d'être approfondie, ici par une recherche clinique, afin de confirmer les résultats déjà obtenus. Les chercheurs universitaires se veulent toutefois optimistes quant à un recours prochain du verre bioactif dans les plombages, ce matériau apparaissant ainsi très aisé d'intégration dans des formulations établies de composites dentaires.

Crédits photos : Robert Kneschke/shutterstock.com

Partager cet article