Carcassonne : un nourrisson de 4 mois laissé seul dans un véhicule surchauffé

Par , publié le
Faits Divers La police (photo d'illustration)
La police (photo d'illustration)

Dans l'Aude, un bébé de 4 mois a été retrouvé suffoquant dans une voiture garée en plein soleil. Les parents étaient partis faire du shopping.

Dans l'après-midi de lundi, la police municipale de Carcassonne est appelée à intervenir dans le centre-ville de la préfecture de l'Aude. En cause, un nourrisson de 4 mois qui se trouvait à l'intérieur d'une voiture garée en plein soleil.

A Caracassonne, le bébé suffoquait dans la voiture

"Bibi" N'Diaye, buraliste qui réside non loin, raconte à nos confrères de Midi-Libre : "On remontait la rue Jean-Bringer lorsqu'on a entendu des cris dans une voiture. C'était un bébé qui pleurait, il était tout rouge. La vitre était un tout petit peu ouverte mais ça devait être la fournaise à l'intérieur. On a tout de suite appelé la police municipale".

Les policiers arrivés rapidement sur les lieux brisent alors la vitre la plus éloignée et extraient le bébé du véhicule. "Le bébé était écarlate et il n'avait plus rien à boire, témoigne un policier. Les pompiers sont arrivés et l'ont rafraîchi. Il s'est jeté sur le biberon".

Les parents retrouvés en train de faire les boutiques

Les forces de l'ordre ne mettront que quelques minutes pour retrouver les parents inconscients, aidés en cela par le signalement de la maman, dont la jambe se trouve dans le plâtre. Père et mère étaient simplement dans une boutique de vêtements. "Et quand le monsieur est arrivé, il s'est d'abord inquiété pour sa voiture", raconte un policier.

Ces parents devraient répondre prochainement de leur inconscience devant un tribunal. Une inconscience qui aurait pu sans doute tourner au drame si les cris du bébé n’avaient pas été perçus par les témoins.

Le 4 juin à Dieppe (Seine-maritime), un nourrisson âgé de 4 mois également avait été quant à lui retrouvé mort dans un véhicule, un décès sans doute dû à la chaleur. Le père, interrogé par la police avait déclaré qu'il croyait le bébé à la crèche. Ce qui n'avait guère convaincu la police qu il'avait alors placé en garde à vue.

Crédits photos : Christian Mueller/Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus