Cancer du colon : Les Français se font dépister trop tard

Par , publié le
Santé L'affiche du Colon Day
L'affiche du Colon Day

Le cancer colorectal tue 18 000 personnes par an en France et pourtant, il peut être guéri dans 90 % des cas en cas de dépistage rapide.

Le mardi 1er mars lancera le début de « Mars Bleu », le mois de la campagne de promotion du dépistage contre le cancer colorectal. Ce premier jour marquera le Colon Day, journée nationale de prévention du cancer du côlon organisée par les médecins gastro-entérologues.

À ce titre, les Français sont fortement encouragés à se rendre dans les unités de soins les plus proches de chez eux pour S’informer et évaluer gratuitement leur niveau de risques pour réaliser des diagnostics précoces du cancer colorectal. Un mal nécessaire, car selon un sondage réalisé par OpinionWay en collaboration avec le Conseil National Professionnel d’Hépato Gastro-Entérologie (CNPHGE), les Français seraient à la traine en matière de dépistage.

18 000 décès chaque année

Chaque année, le cancer du côlon tue plus de 18 000 personnes en France. Un chiffre important lorsque l’on sait que dans 90 % des cas, ce type de cancer peut être guéri grâce à un dépistage précoce.

Selon Opinion Way, seuls 30 % des Français décident de se faire dépister et dans 50 % des cas de cancers du côlon diagnostiqués, le stade critique de la métastase est déjà atteint. Souvent, les patients à risques craignent l’examen qui consiste à faire une colposcopie de prévention pourtant, un nouveau type de test de dépistage à faire chez soi permet de gagner du temps dans le diagnostic avant d’avoir à effectuer des examens plus approfondis.

Un test de dépistage à domicile

Ce test nouvelle génération a été présenté par la ministre de la Santé Marisol Touraine l’an dernier. Il consiste en un test immunologique qui permet de déceler d’éventuelles traces de sang dans les selles non détectables à l’œil nu.

Ce test, très peu contraignant, permet de déceler 2 à 3 fois plus de cancers. Il suffit de le demander à son médecin et il est remboursé à 100 % par l’assurance maladie. Ce nouveau test sera au cœur de la campagne de prévention « Colon Tour » qui traversera 160 villes du 25 février au 17 octobre 2016.

Crédits photos : Colon-Day.fr

Partager cet article

Pour en savoir plus