Californie : un célèbre séquoia millénaire abattu par la tempête

Par , publié le
Environnement
Le Pioneer Cabin Tree, qui permettait le passage d'une voiture de part et d'autre de son tronc.

A la fin du XIXè siècle, la base de son tronc avait été creusée, permettant le passage des amoureux de la nature d'un côté à l'autre du cèlèbre arbre. La récente tempête a eu raison de lui.

Dimanche, la tempête d'une rare violence qui a touché le Nevada et la Californie a provoqué des glissements de terrain, de nombreuses coupures d'électricité, et des inondations.

Mais elle au également fait une victime particulière, à savoir le célèbre Pioneer Cabin Tree, un séquoia âgé de plus de 1.000 ans qui s'est effondré sans faire de victimes.

Son tronc avait été creusé dans les années 1880

Situé dans le Calaveras Big Trees State Park, au Sud-Est de Sacramento en Californie, l'arbre haut de 45 mètres était devenu une attraction touristique importante. S'il n'était pas l'arbre le plus haut du parc, certains de ses congénères atteignant 75 mètres, il s'était rendu célèbre par le trou creusé dans son tronc, au niveau du sol. Piétons et voitures pouvaient ainsi le traverser.

Sur Facebook, l'un des volontaires du parc a posté quelques photos ainsi que ces mots : "Le Pioneez Cabin Tree est tombé ! Cet arbre iconique et toujours en vie - l'arbre tunnel - avait enchanté de nombreux visiteurs. La tempête était trop forte pour lui".

De nombreux témoignages

L'agence Associated Press a relayé de nombreux témoignages de visiteurs du parc, émus d'avoir appris cette nouvelle. Ainsi, peut-on lire dans Le Monde, celui d'un visiteur âgé de 55 ans et vivant dans le Michigan : "J’étais époustouflé. J’ai visité plus de soixante-dix pays. Mais cet arbre, pouvoir marcher sous lui et le toucher, était un moment mémorable dont je me souviendrai longtemps. Et en un instant, il n’est plus là. Cet arbre géant, dont tout le monde se souvient, il est allongé aux yeux de tous. Un géant mort".

Certains spécialistes pensaient que l'arbre était proche de l'âge des 2.000 ans. C'ets sans doute la faible profondeur à laquelle ses racines s'accrochaient qui l'ont condamné ce weekend.

Crédits photos : NX1Z / Wikimedia domaine public

Partager cet article

Pour en savoir plus