Cadres parisiens : 56% aimeraient déménager à Bordeaux

Par , publié le
France Photo d'illustration. Des salariés au travail.
Photo d'illustration. Des salariés au travail.

Une enquête révèle que 90% des cadres parisiens souhaiteraient déménager en province, et plus particulièrement à Bordeaux et à Lyon, pour fuir entre autres la pollution et des loyers trop élevés.

Les cadres parisiens seraient particulièrement nombreux à vouloir fuir la capitale pour des conditions de vue meilleures. Des conditions qui excluraient cependant un salaire confortable, ou en tout cas aussi élevé qu'à la capitale.

Le site Cadremploi.fr a ainsi conduit une enquête à laquelle ont répondu 3.689 personnes, et ces résultats d'avoir été publiés sous le titre "Les villes préférées des cadres parisiens". Principal constat de ce sondage, 80% de ces cadres souhaiteraient pouvoir déménager en province.

Paris : 80% des cadres voudraient vivre en province...

56% des personnes interrogées opteraient pour Bordeaux, principalement pour le climat qu'offre la ville girondine de même que sa proximité avec la mer. Suit Lyon avec 52% des voix, lesquelles seraient ainsi prêtes à quitter Paris pour profiter des opportunités professionnelles de la commune rhodanienne.

Troisième destination provinciale préférée des cadres parisiens selon l'enquête, Nantes. 49% des sondés seraient intéressés pour s'y établir, attirés par son dynamisme économique. Le top 10 se conclut avec Toulouse, Montpellier, Nice, Rennes, Marseille, Lille et Strasbourg.

... pour fuir la pollution et une vie trop chère

Pourquoi ce désir d'ailleurs ? Il n'est pas motivé par une situation professionnelle discutable mais plutôt par une envie de s'extirper d'une pollution trop importante, de loyers trop élevés et de transports trop longs. Des désagréments qui apparaitraient plus profonds qu'on ne pourrait le croire, car 54% de ces cadres parisiens consentiraient ainsi à revoir leur salaire à la baisse pour connaître la vie en province.

Une proportion légèrement moindre (48%) accepterait quant à elle carrément une reconversion professionnelle. 36% ne seraient pas contre accéder à un niveau de poste moins élevé qu'à la capitale et, enfin, 32% des personnes interrogées seraient prêtes à être temporairement éloignées de leur famille. Il convient toutefois de préciser que 41% des cadres parisiens se disent satisfaits de leur situation, parce que ceux-ci disent aimer leur métier et être séduits par les attraits de Paris.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus