Bagdad : des attentats revendiqués par l'EI font au moins 59 morts

Par , publié le
International
Attentat à la voiture piégée à Bagdad (Irak) le samedi 2 mai 2015

Des attentats commis dimanche à Bagdad et depuis revendiqués par l'EI ont fait au moins 59 morts et 95 blessés selon des responsables médicaux.

C'est dans la banlieue chiite de Sadr City, ville située dans l'est de Bagdad (Irak) que la première explosion a eu lieu, celle d'une bombe dimanche dans le marché bondé de Mredi. Un responsable de la police a indiqué qu'un kamikaze s'est à son tour fait exploser quelques minutes plus tard au milieu de la foule que la première explosion avait rassemblée.

Et alors que le bilan communiqué par le porte-parole du ministère de l'Intérieur Sad Main est de 38 morts et 62 blessés, des responsables médicaux voient plus haut en parlant d'au moins 59 morts et 95 blessés. Nos confrères de LaPresse.ca précisent que ces responsables ont exprimé le souhait de conserver l'anonymat étant donné qu'ils ne sont habilités à communiquer des informations à titre public.

Attentats à Bagdad : au moins 59 morts et 95 blessés

Un autre responsable des forces de l'ordre a quant à lui rapporté l'explosion d'une bombe survenue dans la ville de Mahmoudiya basée à quelques 30 kilomètres au sud de Bagdad. Une attaque où trois passants auront trouvé la mort et qui aura également fait dix blessés. Et de poursuivre en ajoutant qu'une autre attaque à la bombe observée dans le quartier de Dora a causé la mort de quatre personnes.

L'attaque de Sadr City revendiquée par l'EI

L'agence de presse Aamaq affiliée à l'État islamique (EI) a déclaré que le groupe terroriste revendiquait l'attentat de Sadr City. L'EI, qui contrôle de larges zones du nord et de l'ouest de l'Irak, est entre autres connu pour s'en prendre aussi bien aux forces gouvernementales qu'aux civils, en ciblant notamment les chiites jugés à ses yeux tels des hérétiques. Les autorités ont souligné que ces attentats ont eu lieu quelques heures après la tentative réussie des forces irakiennes de repousser une attaque de l'EI perpétrée, pour sa part, dans le quartier d'Abou Ghraïb (ouest de Bagdad).

Crédits photos : capture d'écran Dailymotion

Partager cet article

Pour en savoir plus