Auxerre : une pastille rouge pour les enfants qui ne mangent pas de porc à la cantine

Par , publié le
Société
Enfants à la cantine

La conseillère municipale à la mairie d’Auxerre révèle qu'une école de la commune bourguignonne impose une pastille rouge aux élèves ne mangeant pas de porc à la cantine, et jaune pour ceux qui ne mangent pas de viande.

Une apparente discrimination semble s'opérer dans une école d'Auxerre selon les menus choisis par les élèves inscrits à la cantine. C'est ce qu'a révélé jeudi Malika Ounès, conseillère municipale à la Mairie d’Auxerre, en appelant dans le même temps l'élu PS Guy Ferez à réagir sur cette problématique.

Dans des propos rapportés par Creusot-infos.com, Malika Ounès se veut l'écho d'une interpellante obligation observée dans une école de la commune : "C’est complètement incroyable. A l’école des Pieds Dalloues à Auxerre, les enfants de la cantine qui ne mangent pas de porc portent un collier avec une grosse pastille rouge."

Pastille rouge pour les enfants ne mangeant pas de porc à la cantine : le maire d'Auxerre interpellé

Ces élèves ne sont d'ailleurs pas les seuls concernés par le port d'un collier à pastille : "Et les enfants qui ne mangent pas de viande du tout, ont eux droit au même collier, mais avec une grosse pastille jaune. C’est révoltant. Cela renvoie à des heures sombres." Celle qui occupe également le siège de vice-présidente au conseil départemental de l’Yonne a précisé que le maire d'Auxerre ne connaissait apparemment pas cette pratique : "Quand je l’ai publiquement interpellé sur cette forme de ségrégation, Monsieur Ferez s’est limité à me répondre qu’il n’était pas au courant."

Une pastille jaune pour ceux "ne mangeant pas de viande du tout"

C'est d'ailleurs une mère de famille qui l'a prévenue de cette distinction. Auprès de Creusot-infos.com, cette mère a ainsi indiqué avoir entendu par sa fille qu’'à la cantine on donnait un collier avec une grosse pastille rouge aux élèves ne mangeant pas de porc, et un collier avec une pastille jaune aux élèves ne mangeant pas de viande du tout". Cette mère a ensuite demandé à sa fille de retirer ce collier, avant de contacter Mme Ounès dans l'espoir de faire cesser cette dérangeante séparation. La conseillère municipale à la maire d'Auxerre doute cependant que Guy Ferez y mette un terme  : "Je ne suis pas certaine qu’il a bien compris la gravité des choses."

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus