Au Japon, une ado séquestrée pendant 2 ans réussit à s'échapper

Par , publié le
International Photo d'illustration. Un policier japonais.
Photo d'illustration. Un policier japonais.

Un étudiant de 23 ans séquestrait une jeune fille de 15 ans depuis deux ans. L'adolescente est parvenue à tromper la vigilance de son geôlier.

La police japonaise a annoncé qu'une adolescente japonaise, aujourd'hui âgée de 15 ans, était réapparue après avoir été séquestrée par un étudiant de 23 ans. Pendant 2 ans, sa famille n'avait plus aucune nouvelle d'elle depuis plus de deux années.

Japon : séquestrée depuis le 10 mars 2014

De fait, ses parents en avaient eu des nouvelles, mais pas du genre à redonner du baume au coeur. Car dans les deux lettres que la jeune fille leur avait fait parvenir peu de temps après sa disparition, elle expliquait qu'elle partait de la maison familiale, qu'elle quittait l'école en demandant à ne pas être recherchée.

Puis, coup de théâtre dimanche quand ses parents reçoivent un appel de leur fille depuis une cabine publique, après qu'elle a réussi à s'échapper de l'appartement dans lequel son geôlier la retenait depuis mars 2014. Ce dernier, qui s'était absenté, avait tout simplement oublié de verrouiller la porte. Un voisin a confié à la police qu'il pensait l'appartement vide, n'ayant jamais entendu de bruit ni aperçu la moindre lumière.

L'étudiant s'était fait passer pour un avocat

Le jour de l'enlèvement, le suspect s'était vraisemblablement passer pour un avocat en charge de la responsabilité de l'adolescente pendant une procédure de divorce de ses parents, et l'avait alors forcée à prendre place dans son véhicule. Une pure invention dons, puisque tout juste diplômé d'une université de la capitale nippone, il devait intégrer une société d'équipements pour pompiers.

Il a été retrouvé, selon les déclarations d'un porte-parole de la police, couvert de sang dans une rue de la préfecture de Shizuoka(Ouest de Tokyo). Les médias de l'archipel rapportent qu'il aurait indiqué à la police avoir voulu se donner la mort avec un objet tranchant.

Crédits photos : Lerner Vadim / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus