Arrestation d'un automobiliste transportant des armes à la frontière franco-espagnole

Par , publié le
International Voiture de police espagnole
Voiture de police espagnole

Samedi après-midi, un automobiliste a été arrêté à la frontière franco-espagnole. Il transportait plusieurs armes dont deux fusils.

Un automobiliste à l'âge non précisé a été arrêté samedi après-midi au passage frontière de La Jonquera séparant la France de l'Espagne. Le véhicule en question, immatriculé en France, a été intercepté par la police espagnole. À son bord se trouvaient plusieurs armes.

Comme le rapportent nos confrères du Parisien, les autorités ibériques ont découvert à l'intérieur de la voiture deux fusils dont un à canons sciés, deux pistolets, une grenade ainsi qu'un gilet pare-balles. L'individu tentait supposément d'entrer en Espagne et il n'est pas impossible qu'il soit impliqué dans le braquage éclair d'un casino d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) survenu dans la nuit du vendredi 12 au samedi 13 février.

Espagne : un automobiliste avec des armes arrêté, un autre en fuite

On apprend par ailleurs que le véhicule de cet automobiliste, un Français d'origine maghrébine à en croire la presse espagnole, était suivi par une autre voiture de couleur grise, laquelle s'est enfuie vers l'Espagne. Le conducteur de ce second véhicule aurait été aperçu en Catalogue, et plus précisément dans la ville de Gérone, au nord-est de l'Espagne.

Un lien avec le braquage éclair d'un casino d'Aix-en-Provence ?

Dans la nuit de vendredi à samedi, aux alentours de 2h00, quatre hommes vêtus de blanc et armés de kalachnikov ont fait irruption dans le "Pasino", qui renfermait quelque 700 clients. Après avoir neutralisé le système de sécurité du casino et tiré avec leurs fusils, ce groupe d'individus a pris la direction de la caisse est est reparti des lieux plus riche de plusieurs dizaines de milliers d'euros. Une quinzaine de clients ont été légèrement blessés ou choqués dans l'attaque. Les assaillants ont quant à eux pris la fuite à bord d'une grosse cylindrée qui sera retrouvée incendiée un peu plus tard. Soulignons pour finir que ce casino avait déjà connu deux braquages rien qu'en 2011, pour un préjudice minimal de 100.000 euros.

Partager cet article

Pour en savoir plus