Les arnaques téléphoniques en forte hausse en 2015

Par , publié le | modifié le
France Un smartphone
Un smartphone

Les spams vocaux, ces arnaques téléphoniques qui empoisonnent des millions d'utilisateurs ont explosé l'année dernière selon un rapport.

C’est depuis quelques années un véritable fléau pour des millions de français. Les arnaques téléphoniques, ou également appelés « spams vocaux » ont connu une forte explosion en 2015. L’année dernière, près de 1,5 millions d’appels téléphoniques et SMS ont été signalés comme suspects l’an dernier au 33700.

Que ce soit un appel vous alertant que vous avez gagné un voyage de luxe, un bon d’achat, ou encore le message d’une femme vous demandant de la rappeler parce qu’elle ne peut pas vous entendre, il convient de se méfier de ces appels téléphoniques, également des SMS. Ces numéros commençant parfois par 0899, mais aussi par 01, 02, ou encore 04 sont des numéros surtaxés qui risquent de faire grimper une facture de téléphone. L’objectif étant bien sûr de conserver l’utilisateur le plus longtemps au téléphone.

Des arnaques de plus en plus nombreuses et sophistiquées

"Les sociétés qui se cachent derrière ces numéros commençant par 0899 sont de plus en plus nombreuses", confirme Alicia Girardin, représentante de l'association pour l'Information et la défense des consommateurs salariés-CGT (Indecosa-CGT).  "Le prix de ces appels est évidemment très élevé. Cela peut aller du prix d'une communication plus 0,80 centime la minute, ou encore 3 euros par appel", fait savoir la spécialiste.

Impossible de se faire rembourser

Pour tenter de se faire rembourser, c’est pour les utilisateurs mission impossible. Ces appels n’étant jamais compris dans les forfaits, il est impossible d’obtenir le remboursement des sommes dépensées. Le mieux est encore d’être régulièrement méfiant, et en cas de forte suspicion d’arnaque, composer le 33700 pour dénoncer ce numéro. L'année dernière de nombreuses clients se sont plaints auprès des opérateurs pour des factures anormalement élevées. Certaines pouvaient atteindre dans les 5000 euros.

Crédits photos : ponsulak/Shutterstock.com

Partager cet article