Alcool : un lien avec 7 types de cancers

Par , publié le
Santé Des shots d'alcool.
Des shots d'alcool.

Le foie n'est pas le seul organe touché par les ravages de l'alcool. Une étude néo-zélandaise lie sa consommation à 6 autres types de cancers.

Même modérée, la consommation d'alcool ne fait pas dans le détail. C'est ce qu'affirment des chercheurs de l'Université d'Otago (Nouvelle-Zélande) puisque 7 types de cancers différents en découleraient.

Alcool et cancer : un lien direct de cause à effet

Oropharynx, larynx, foie, côlon, œsophage, rectum et sein, tels sont les 7 cancers directement liés à l'alcool. Pour les besoins de cette étude, 1 million de femmes originaires du Royaume-Uni ont été suivies pendant une période de 7 ans. En définitive, celles qui avaient bu entre 70 et 140 grammes d'alcool par semaine développaient 5% de plus de cancer que celles n'ayant consommé que moins de 20 grammes.

Jennie Connor, principale auteure de l'étude, résume : "Plus la consommation est importante, plus les risques sont élevés, mais l'incidence de l'alcool sur les petits consommateurs reste considérable vue sa place dans la société".

Des recommandations sanitaires pas assez explicites, selon les chercheurs

Et avec la consommation conjointe du tabac, les cancers de la bouche ou de la gorge sont également plus nombreux. Ce n'est pas tout puisque, même si l'incidence est moins importante, cancers de la prostate, du pancréas ou de la peau sont aussi au programme des effets de la consommation d'alcool.
Quid des études qui démontrent les effets bénéfiques du vin sur le coeur ? Pour les scientifiques néo-zélandais, elle ne sont absolument pas fondées : "Notre étude examine également la connexion entre l'alcool et le bon fonctionnement du cœur, et pour l'instant les preuves sont plutôt faibles".

Enfin, les chercheurs estiment que les cancers liés à l'alcool prennent part pour 5,8% du nombre total de morts dues au cancer à l'échelle mondiale. Pour parvenir à ce taux, ils se sont basés sur plusieurs analyses épidémiologiques menées depuis ces 10 dernières années par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), l'agence de l'OMS et le Fonds mondial de recherche sur ces maladies.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus