Un alcool artisanal tue 21 personnes au Cameroun

Par , publié le
International Des shots d'alcool. Photo d'illustration).
Des shots d'alcool. Photo d'illustration).

Au moins 21 personnes sont mortes à l'Est du pays après avoir consommé un alcool local, a indiqué la radio d'Etat.

D'après la Cameroon raido television (CRT), média d'Etat camerounais, les départements de Mindourou et Abong-Bang déplorent la mort d'au moins 21 personnes (respectivement 18 et 3 décès). En cause, pour la citer, "un maudit breuvage appelé odontol".

Un alcool très fort peu onéreux

Pourtant, cette boisson qui sert de substitut au whisky est réputée pour sa dangerosité et ce n'est pas la première fois qu'elle fait des victimes. Conçue à partir de vin de palme, de sucre et d'écorce d'arbre, elle au aussi tué des femmes dans cette dernière vaguemassive de décès. Depuis, sa production ainsi que son commerce ont été prohibés par les autorités des régions touchées.

En attendant, une dizaine de personnes se trouvent toujours aujourd'hui dans un état critique.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus