4 véhicules Volvo sans conducteur ont réalisé 200km sur l’autoroute

Par , publié le | modifié le
Sciences Une voiture Volvo sans conducteur
Une voiture Volvo sans conducteur

Le progrès dans le secteur de l’automobile continue de proposer des concepts intéressants. Récemment, la marque Volvo a mis au point une voiture sans conducteur capable de prendre la route en toute autonomie.

Avant de lancer le projet sur une autoroute espagnole, Volvo a souhaité essayer son projet sur des circuits et des routes fermées il y a un an. La semaine dernière, les véhicules ont été placés dans des conditions réelles en parcourant 200 kilomètres à une allure moyenne de 85km/h. Pour optimiser la sécurité, les Volvo S60, V60 et XC60 se trouvaient derrière un camion pour former un convoi spécifique. Le poids lourd permettait de diriger les voitures notamment en contrôlant leurs espaces (6 mètres). Les passagers ont donc eu l’opportunité de savourer pleinement les paysages tout en travaillant, mangeant sans se préoccuper de la conduite.

Le fonctionnement de la voiture sans conducteur

Les véhicules abritent un système SARTRE (Safe Road Trains for the Environment) reposant sur une série de plusieurs radars, de caméras et de lasers. Ils permettent de surveiller tout ce qui les entoure, une connexion les reliait au camion. Ce dernier leur donnait des ordres pour tourner, freiner ou encore accélérer. Dans l’ensemble, les modifications se sont limitées au strict minimum, la marque souhaitait ne pas changer les systèmes existants. Le seul paramètre qui différencie un véhicule avec ou sans conducteur se trouve au niveau du logiciel permettant d’élaborer la connexion.

Quels sont les enjeux ?

Volvo a souhaité mettre en place ce système pour répondre à trois objectifs :

  • La sécurité
  • L’écologie pour limiter la consommation de carburant tout en réduisant les émissions de CO2. L’économie a été estimée à 20%
  • La décongestion des routes

À l’heure actuelle, Volvo souhaite mettre en place une autre phase de test dont l’objectif est de travailler sur la consommation de carburant. Il reste encore de nombreux obstacles notamment pour légaliser ce mode de transport.

Crédits photos : Volvo

Partager cet article