30 morts et 600 disparus dans un glissement de terrain au Guatemala

Par , publié le
International Guatemala
Guatemala

Une catastrophe a frappé hier le Guatemala, un glissement de terrain de grande ampleur a fait au moins 30 morts et 600 disparus et le bilan ne cesse de s'alourdir.

Hier, dans la ville de Santa Catarina Pinula, située à 15 km de la capitale du Guatemala, un glissement de terrain dévastateur a englouti des centaines de maisons faisant pour l'heure au moins 30 morts, des dizaines de blessés et 600 disparus.

Un glissement de terrain meurtrier

C'est hier que la catastrophe est survenue à Santa Catarina Pinula, les habitants ont été surpris par un glissement de terrain dévastateur qui a englouti des centaines de maisons. Rapidement, une vaste opération de secours a été déployée, plus de 1 000 pompiers, soldats, policiers et habitants se sont mis à l’œuvre pour déblayer la terre avec pelles et engins afin de secourir les personnes ensevelies par la boue et les débris.
Le bilan de cette tragédie est extrêmement lourd et ne cesse de s'alourdir, on parle déjà d'au moins 125 maisons englouties, de 30 morts, de dizaines de blessés et de 600 disparus. "Nous avons 29 personnes mortes identifiées et une non identifiée", a déclaré le responsable de la coordination nationale de lutte contre les catastrophes naturelles.

Une forte saison des pluies

Ces derniers jours, de très fortes pluies se sont abattues sur le Guatemala rendant le secteur de Santa Catarina Pinula hautement vulnérable en raison de sa localisation près d'une rivière et au fond d'une vallée. Les autorités, conscientes de ce danger, avaient recommandé à la municipalité d’évacuer les habitants de cette ville par précaution, mais le glissement de terrain meurtrier a surpris la population à la nuit tombée.
Le glissement de terrain survenu hier est l'un des pires de l'histoire du Guatemala, mais ce n'est pas la première fois qu'une telle tragédie frappe le pays. L’année dernière, les fortes pluies avaient fait 29 morts, 25 blessés et 2 disparus, un total de 655 000 personnes avaient été affectées.

Partager cet article