3 Doors Down défend une femme agressée en plein concert

Par , publié le
Société Le chanteur Brad Arnold du groupe "3 Doors Down"
Le chanteur Brad Arnold du groupe "3 Doors Down"

Le 14 juillet dernier, le chanteur du groupe 3 Doors Down alors en plein concert a ordonné à un homme de quitter les lieux après que celui-ci ait violemment bousculé une femme du public.

Les faits se sont déroulés le 14 juillet dernier dans le Colorado (États-Unis). Le groupe de rock américain 3 Doors Down se produisait dans le comté de Broomfield, et c'est durant l'interprétation du titre Citizen / Soldier (extrait de l'album 3 Doors Down sorti en 2008) que l'incident s'est produit.

Le chanteur du groupe, Brad Arnold, s'est en effet stoppé dans son chant après avoir remarqué, dans le public, qu'un homme venait de violemment bousculer une femme présente dans la fosse. L'individu a d'abord eu droit aux remontrances du chanteur : "Hey mec, on ne frappe pas une femme !"

Le chanteur des 3 Doors Down interrompt sa chanson pour défendre une femme

Avant que Brad n'y ajoute quelques paroles injurieuses et d'indiquer la sortie à cet homme dont on ignore d'ailleurs s'il s'agissait d'un spectateur du concert ou bien d'un simple fauteur de trouble. Et pendant que l'individu en question était expulsé des lieux via les agents de sécurité, le public n'a pas manqué d'applaudir l'intervention de Brad Arnold.

Un groupe habitué aux millions

En dépit d'une qualité visuelle assez discutable (mais d'un son toutefois suffisamment correct pour comprendre les propos de Brad Arnold), la vidéo de l'incident (d'ailleurs postée par le guitariste du groupe Chris Henderson) a rencontré son public sur YouTube avec, à ce jour, plus de deux millions de visionnages observés. Un chiffre pharaonique mais qui ferait presque pâle figure face aux scores enregistrés sur le site de partage par plusieurs clips de 3 Doors Down. Celui de "Here Without You", posté certes il y a cinq ans, a par exemple été lancé plus de 176 millions de fois et celui de "Kryptonite" plus de 84 millions de fois, quand la vidéo de "It's Not My Time" s'est permise de faire plusieurs dizaines de millions moins bien avec plus de 36 millions de "vues" au compteur. Notons pour finir que le dernier clip en date du groupe, "One Light" diffusé depuis janvier 2013, n'a pour l'heure récolté qu'un triste 1,6 million de visionnages sur la plate-forme de Google.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus