3.000 milliards d'arbres sur Terre, mais de moins en moins

Par , publié le | modifié le
Nature Photo d'illustration. Une forêt.
Photo d'illustration. Une forêt.

Des scientifiques ont estimé le nombre d'arbres présents sur Terre. Malgré un nombre total qui peut paraître astronomique, celui-ci est en constante diminution.

La très sérieuse revue scientifique Nature se fait l'écho des résultats d'une étude menée par l'Université de Yale et toute une équipe internationale de chercheurs. Ces derniers ont effet réalisé l'estimation la plus précise jamais faite sur le nombre d'arbres qui prennent racine à travers le monde.

Et le nombre est impressionnant, vous pouvez prendre une profonde inspiration avant de le lire à haute voix : 3.041.173.150.000.

Un relevé aussi précis que possible

Oui, cela fait bien 3 mille milliards d'arbres sur Terre. En partant du principe que 7,2 milliards d'hommes et de femmes la foulent, chacun d'entre eux est "propriétaire" (ou plutôt, locataire) de 422 arbres. Comment les chercheurs ont-ils procédé pour parvenir à un tel résultat ? C'est grâce à la combinaison de deux techniques que la précision fut acquise; d'un côté, ils ont utilisé les images des satellites. De l'autre, ces clichés ont reçu le renfort de près de 430.000 relevés topographiques. Les premiers chiffres obtenus ont été dégrossis à l'aide des caractéristiques de l'environnement qui règnent dans chaque région. Et en l'absence de relevés, les tendances de densité dans les zones équivalentes ont été agrégées.

Pour 43%, ces 3 billions d'arbres proviennent logiquement des zones tropicales et subtropicales.

Depuis la naissance de l'agriculture, 46% moins d'arbres en moins

Seulement, ce nombre difficilement imaginable est en chute de 46% depuis que l'Homme cultive les terres sur lesquelles il vit. Thomas Crawler, qui a dirigé ce pointage, explique : "Nous avons presque réduit par deux le nombre d'arbres sur la planète, ce qui a affecté le climat et la santé. Cette recherche souligne à quel point des efforts sont nécessaires si nous voulons restaurer des forêts saines à travers le monde".

L'utilité d'une recherche aussi pointilleuse, dans le bon sens du terme ? La densité, comme l'indique Slate.fr, pourrait servir aux biologistes à "déterminer quels plantes et animaux peuvent y vivre". Mais aussi, à mesurer les liens entre forêts et quantité de CO2 dans l'air.

Pour information, sachez que la France compte 12 milliards d'arbre, soit 182 arbres par habitant. Soit 240 de moins que le nombre moyen dans le monde.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article